De vous à moi

Après le refus automatique de ma précédente candidature chez les BtoB or Not to Be, je persiste dans le domaine de la fiction et de l'anglais avec cette offre de Paper to Film pour être lectrice stagiaire.

Voir l'annonce.

Annonce pour être lecteur stagiaire chez Paper to Film. Note : Le salaire minimum légal pour un stage s'élève aujourd'hui à 577,50 euros pour un temps plein supérieur à deux mois. Annonce pour être lecteur stagiaire chez Paper to Film. Note : Le salaire minimum légal pour un stage s'élève aujourd'hui à 577,50 euros pour un temps plein supérieur à deux mois.

Madame, Monsieur,

Actuellement à la recherche d’une activité dans le domaine de la fiction de par mon incapacité chronique d’une part à vivre dans la réalité et d’autre part à trouver du travail dans cette même réalité, je vous adresse ma candidature pour votre poste de lectrice stagiaire, en espérant que celle-ci attire votre attention. Ayant été obligée ces derniers temps de lire beaucoup d’annonces sur internet dans le cadre de mes recherches d’emploi et de logement (l’un étant hélas dramatiquement attiré par l’autre), il me semble avoir énormément progressé dans le domaine de la lecture et de l’analyse de scénarios, l’objet du désir n’étant pas toujours en lien avec la rémunération du poste proposé, tout comme les lieux de l’action ne sont pas toujours proches des lieux de candidature, ce qui crée beaucoup de frais de déplacement.

Au fil de mes lectures, j’ai donc développé de sérieuses compétences en imagination, à force de m’inventer une nouvelle vie par les fenêtres du Boncoin.fr:  telle annonce de maison nécessitait tel salaire pour correspondre à trois fois le montant du loyer, salaire qui correspondait à un travail que je devais chercher pour y postuler afin de constituer un dossier pour le propriétaire afin qu’il m’embauche même si à chaque fois il était déjà trop tard. A ce titre, je me suis donc grandement améliorée dans la technique de construction d’histoires, car j’ai compris par exemple qu'une résolution était nécessaire pour qu’un scénario se termine, ce qui n’est pas le cas de toutes les recherches d’emploi et de logement malheureusement.

Etant par ailleurs scénariste au chômage depuis que j’ai raté la Fémis en section Scénario il y a sept ans, il me semble d’autant plus approprié d’être embauchée comme lectrice pour votre plateforme Paper to Film. En effet, cela me permettrait de lire et sélectionner mes propres scénarios qui ne sont jamais sélectionnés nulle part, et donc de me permettre de me donner ma propre chance car j’ai appris lors de mes nombreux stages dans le cinéma et l’audiovisuel qu’il vaut mieux compter sur soi-même. Surtout au moment de la pause du midi où, observant d’un oeil affamé les producteurs se contenter hors-champ d’un burger frites à la brasserie d’en-bas, le stagiaire croque sa soupe chinoise en cachette sans même la faire cuire pour ne pas se faire remarquer, sachant que de toute façon il n’y a pas de gazinière au bureau.

Par ailleurs, mon auto-sélection de mes propres scénarios sur votre plateforme permettrait aussi de rassurer mon assistante sociale si jamais elle avait été inquiète de mon avenir, et de prouver à ma conseillère Pôle Emploi que je suis enfin devenue scénariste professionnelle et qu’elle peut donc arrêter de me demander de postuler à City One et Mac Donald’s. En revanche, comme votre annonce ne mentionne aucun logement gratuit (les loyers de la région parisienne étant environ deux fois plus élevés que le salaire que vous proposez), je me permets de vous demander si toutefois vous disposiez d’un clic-clac dans vos bureaux ? Etant habituée dernièrement à vivre dans ma tente Quechua, j’ai bien sûr mon propre sac de couchage. Si d’ailleurs vous avez une terrasse en haut de l’immeuble, je peux aussi y camper.

Pour finir, et afin de multiplier mes chances et démontrer tout le sérieux de ma candidature, veuillez trouver en pièce jointe le dernier scénario de court-métrage que j’ai écrit, et que j’ai directement enregistré sur votre plateforme Paper to Film. Inspiré d’une histoire vraie, ce film raconte l’incapacité chronique d’un personnage de fiction à vivre dans la réalité d’une part, et à trouver un travail dans cette même réalité d’autre part. Je serais heureuse de pouvoir le lire moi-même depuis votre Clic-Clac, afin de le sélectionner et de me donner ma propre chance.

En vous souhaitant bonne lecture,

Sara Fistole.

Mon scénario de court-métrage - V1 (pdf, 152.1 kB)

PS : je dispose d'une V2 (Version 2) de ce scénario, qui est bien sûr plus élaborée, mieux écrite et plus intéressante, mais elle est payante. Vous pouvez me contacter par mail (sfistole@gmail.com) pour me demander mon RIB afin de me faire un virement, ou m'envoyer un chèque par la Poste. Cordialement. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.