Pour une insurrection poélitique

Renouveau Néo-réaliste

Reprendre tout ce qu’il y a de plus petit et d’essentiel dans la vie.

 

La considérer comme la plus grande chose.

 

Une feuille, une flaque, le sourire d’un enfant, deux personnes qui font la paix, l’éphémère et le fugace.

 

Le discontinu, la râture et l’essayer dire.

 

Loin du tintamarre des orgueils et des vanités.

 

Les prendre à bras le cœur.

 

Présences au cœur de l’apprivoisement.

 

Dans la civilisation pâte à mâcher, trouver ce qu’il y a de vrai et de beau.

 

Trouver l’autonomie.


S’appuyer sur l’autre en prochain, en même, en semblable différent.

 

Créer sa vie.

 

Amour, simplicité et partage.

 

Laissez nos êtres s’éclore en vulnérable.

 

S’inviter à résonner.

 

Le néo-réalisme, c’est se dire.

 

Le subtile et le profond enfantent.

 

Un mystère nous couve. Laissons agir et lâcher prise.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.