Congo-B - RDC. Tshisekedi à Oyo dans l’intimité d’un père

Ollombo, aéroport international, samedi 1er février 2020. Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo accueille au pied d’avion son homologue de la RDC, Félix Tshisekedi et son épouse.

Denis Sassou N'Guesso accueille le couple Tshisekedi à Ollombo Denis Sassou N'Guesso accueille le couple Tshisekedi à Ollombo
Le jeune couple présidentiel et sa suite entament une visite de travail de 48 heures à Oyo, la ville natale du chef de l’État congolais, qui a quitté exprès la capitale Brazzaville pour offrir à son hôte, un séjour paisible dans l’intimité des bords de l’Alima, où il a grandi. Les deux chefs de l’État vont dès le départ avoir de longs entretiens en tête-à-tête dans la résidence privée des Nguesso. Puis, au-delà des questions d’État, les deux hommes de pouvoir vont avoir des discussions à caractère familiales, et des activités dans un cadre tout à fait de détente, loin du palais présidentiel de Brazzaville où se déroule la quasi-totalité des audiences et réceptions officielles du président congolais. L’hôte de Denis Sassou N’Guesso va ainsi visiter le Ranch Kila, à mi-chemin entre son village Édou et Obouya, sur la route qui mène à Owando et Makoua, où le président congolais s’adonne à titre privé à un élevage industriel de bovins et des ovins, sur plusieurs hectares. Et, un déjeuner va lui être ensuite offert à la résidence de Ngolodoua, aux abords de l’Alima, qui constitue un cercle très fermé du sage d’Oyo. Au terme de cette mission dans la région de la Cuvette, « Fatshi » est rentré dans son pays très satisfait et enrichi des conseils paternels, emplis de sagesse et de bienveillance. Après Oyo, en effet, l’homme d’État RD-congolais était attendu à Luanda, en Angola, où il devait assurer la lourde mission de présider la difficile médiation entre Paul Kagame, le président rwandais et son voisin ougandais, Yoweri Museveni.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.