Sassou N'Guesso mise sur la diplomatie pour relancer la coopération avec l'Autriche

Le 23 décembre 2019 à Brazzaville, Denis Sassou N’Guesso, le chef de l’Etat congolais, réceptionne les lettres de créance de quatre nouveaux ambassadeurs, dont celui Roland Hauser d’Autriche, qui a annoncé l’arrivée d’une délégation des parlementaires de son pays l’année prochaine à Brazzaville.

Le président Sassou et l'Ambassadeur d'Autriche au Congo Le président Sassou et l'Ambassadeur d'Autriche au Congo
L’objectif de la visite de cette délégation est de raffermir les relations entre les parlements congolais et autrichien, en vue d’une coopération plus agissante entre les deux plus.

Une délégation d’hommes d’affaires d’Autriche vient de séjourner à Brazzaville pour peaufiner les axes de coopération dans le secteur économique avec la partie Congolaise. Dans les années 1970, le Congo a bénéficié du soutien d’une entreprise autrichienne en matière d’installations pétrolières à Pointe-Noire

En dehors du diplomate autrichien, trois autres nouveaux ambassadeurs ont également présenté, le même jour, leurs lettres de créance au chef de l’Etat congolais. Il s’agit de Kim Kie-Joe de la République de Corée, Jonny Sexwale de la République d’Afrique du Sud et Zongo Saidou du Burkina Faso.

Les relations entre la République du Congo et ces trois pays sont au beau fixe. Avec l’Afrique du Sud, les relations remontent aux années 1970, à l’époque où le Congo soutenait les mouvements de libération des pays de la Ligne de Front. Elles se sont renforcées depuis la fin de l’apartheid, notamment sur le plan économique et dans le domaine commercial.

Denis Sassou N'Guesso reçoit les lettres de Créances de nouveaux ambassadeurs accrédités en République du Congo © Sassou News

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.