Saul Santangelo
Abonné·e de Mediapart

285 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 juil. 2021

Sur un Air de Campagne (240)

« Aujourd'hui trois traits d'esprit et un mensonge suffisent pour faire un écrivain. » Lichtenberg - « Maximes et Pensées » La lecture du moraliste allemand du 18è m'a redonné envie de goûter à cet exercice plaisant de l'aphorisme....

Saul Santangelo
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Après la Saint JeanSantangelo

Il est surprenant de noter qu'à mesure que l'homme occidental s'est séparé de ses poils – jusqu'à devenir complètement glabre et rasé– plus il confiait son destin à des hommes qui bâtissaient leurs réputations en provoquant la chair de poule et en hérissant les poils.

Tout le malheur des hommes vient qu'ils ne sont pas capables de rester tranquilles dans leurs chambres, écrit Pascal dans ses « Pensées. »Tout mon malheur résulte de l'envie de mes congénères, qui ne supportent pas de me voir tranquille chez moi.

Les enfances ne sont ni heureuses ni malheureuses. Elles se vivent hors du temps des adultes. Alors pourquoi la plupart des gens, et un nombre croissant d'écrivains, s'inventent une enfance malheureuse ? Moi qui ai eu une enfance malheureuse, j'ai choisi de m'en souvenir comme d'une époque bienheureuse et bénie.

La plupart des individus que j'ai connus couraient après l'argent et le succès. D'autres cherchent l'assouvissement des désirs et le pouvoir. Alors qu'il suffit d'un peu de soleil, de la nature et d'une voiture pour être libre !

A vingt ans, après la lecture des premiers philosophes, on commence à se regarder de haut, après s'être regardé de travers. C'est l'apparition de la conscience, instance de la jeunesse par excellence. A cinquante ans, lorsque l'on a tout lu, c'est à travers tout son environnement que l'on s'observe. C'est la conscience-monde. Et le lointain paraît proche et le proche devient lointain. Mais, à présent que c'est Internet qui gère le monde, tout le monde écoute tout le monde et personne ne lit personne. Et l'inconscience est générale. Pas évident dès lors de vivre en bonne intelligence avec son entourage.

Un grand-frère, à la campagne, ce n'est pas un jeune homme qui protège sa sœur ; c'est un jeune homme que l'on protège en lui laissant croire qu'il est indispensable aux bonnes moeurs de sa cadette.

La littérature c'est le soleil de l'écrivain. La poésie c'est le souffle du poète. La chanson c'est le vent qui chasse les nuages et ramène les éclaircies.

Ils se battent à mort pour des miettes qu'ils veulent m'enlever sans même que ça leur profite. Ne pas leur laisser la viande rouge, ni les autoroutes, ni surtout le bleu.

Cette semaine, je me suis surpris à offrir un petit cadeau reçu, il y a quelques mois, à une tierce personne. Moi qui accorde beaucoup de poids et de signification aux cadeaux, je me suis demandé s'il ne s'agissait pas d'un impair majuscule. Puis, je me suis souvenu qu'un cadeau n'a de valeur que par l'estime qu'on porte au donateur. Sûr de la fidélité du receveur, ce cadeau de rien est devenu pépite, par un simple tour de passe-passe.

Santangelo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le ministre, l’oligarque et le juge de trop
Avocat, Éric Dupond-Moretti s’en est pris avec virulence à un juge qui faisait trembler Monaco par ses enquêtes. Ministre, il a lancé une enquête disciplinaire contre lui. Mediapart révèle les dessous de cette histoire hors norme et met au jour un nouveau lien entre le garde des Sceaux et un oligarque russe au cœur du scandale. 
par Fabrice Arfi et Antton Rouget
Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou de Damien Rieu, fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Toulouse : un désert médical est né en décembre au cœur de la ville rose !
[Rediffusion] Questions au gouvernement, mardi 11 décembre, Assemblée nationale, Paris. Fermeture du service de médecine interne à l’hôpital Joseph-Ducuing de Toulouse… Plus de médecine sans dépassement d’honoraires au cœur de la ville rose. Toulouse privée de 40 lits pouvant servir pour les patients Covid (vaccinés ou pas…)  Plus de soins cancer, VIH etc !
par Sebastien Nadot
Billet de blog
Les urgences et l'hôpital en burn-out !
On connaît par cœur ce thème souvent à l'ordre du jour de l'actualité, qui plus est en ce moment (une sombre histoire de pandémie). Mais vous ne voyez que le devant de la scène, du moins, ce qu'on veut bien vous montrer. Je vais donc vous exposer l'envers du décor, vous décrire ce que sont vraiment les urgences d’aujourd’hui ! Et il y a fort à parier que si l'ensemble des Français connaissaient ses effets secondaires, il en refuseraient le traitement, au sens propre comme au figuré !
par NorAd4é
Billet de blog
L’éthique médicale malade du Covid-19 ? Vers une banalisation du mal
Plus de deux ans maintenant que nous sommes baignés dans cette pandémie du Covid19 qui a lourdement impacté la vie et la santé des français, nos structures de soins, notre organisation sociale, notre accès à l’éducation et à la culture, et enfin notre économie. Lors de cette cinquième vague, nous assistons aussi à un nouvel effet collatéral de la pandémie : l’effritement de notre éthique médicale.
par LAURENT THINES
Billet de blog
Monsieur le président, aujourd’hui je suis en guerre !
Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
par MAURICETTE FALISE