Sur un Air de Campagne (80)

Adolescence catholique. Obsolescence cathodique. (A un jeune Chrétien des campagnes. En mémoire d'un jeune homme dégingandé.)

Enfants de la Même Paix

Santangelo

Leur Bon Dieu médiatique, il te prend tout ce que tu as dès le réveil. Il te martyrise toute la journée. Et, le soir, il te le rend en demandant de dire « pardon » et « merci. »

 

La guerre pour la paix commence en sortant de chez soi. Regarder à droite, regarder à gauche. Et tailler la route.

 

Ils te feront accroire que tu as dix ans d'avance ou dix ans de retard. Mais tu trouveras des passerelles.

 

Ne pas croire qu'il faille oublier ou pardonner. Il faut juste apprendre à se dominer.

 

Combien la paix en temps de guerre ? Pourquoi la guerre en temps de paix ? Combien de guerres pour se distraire ? Partir, revenir en arrière. Se souvenir des vieilles prières. Aujourd'hui, je serai d'avant-hier. Demain, peut-être que je serai parterre. Je vous envoie mes amitiés. J'ai quinze ans pour l'éternité. Qui me donnera un baiser ? Sûrement pas celle de la télé.

 

Chanter. Matin et soir.

 

«Rentre dans ton pays, paysan ! » Et reprendre le TGV. Pour se souvenir des vieilles chansons. Trouver une autre guerre juste. Et la perdre, encore.

 

Jusqu'à la paix.

 

 

 

 

 

Santangelo

 

 

 Hier, j'ai reçu un rappel pour ma redevance télé. 139 euros de contribution à l'audiovisuel public au titre de l'année 2019. Je me demande bien pour quel téléviseur...

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.