Sur un Air de Campagne (256)

Extrait....

Les Fanfaronnes

Santangelo

"On nous avait ouverts à l'adolescence, pour placer en nos âmes un peu de nacre, comme à des huîtres perlières, en espérant en retirer, un jour, des perles pour un joli collier. Mais, lorsque l'on devait nous rouvrir à nouveau, le cœur plein de promesses, il se trouva que, chez la plupart d'entre-nous, le long processus n'avait fabriqué que de la merde. Et que cette merde serait notre seul trésor."

Santangelo

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.