Saul Santangelo
Abonné·e de Mediapart

271 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 août 2021

Sur un Air de Campagne (253)

Qui a dit qu'il fallait traiter les putes comme des reines et considérer les reines comme des putes ?

Saul Santangelo
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Séraphine la DivineSantangelo

En ces temps de rentrée « littéraire », où les tracas familiaux et la difficulté à assumer l'histoire et les histoires occupent une nouvelle fois les places de choix, et où, semble-t-il, le vent de l'esprit a du mal à souffler entre les lignes et les bonnes pages à surnager dans la marée commerciale, voici deux petits conseils de lecture un peu décalés :

Le premier : « Soeur Benedetta, entre sainte et lesbienne » de Judith C. Brown. L'histoire, on la connaît, c'est celle de cette nonne du 17è siècle perdue dans le couvent d'une petite ville de Toscane et racontée par le film de Paul Verhoeven présenté à Cannes cette année, avec force publicité érotique. Pourtant, l'enquête historique qui a fait la lumière sur la vie de cette abbesse aspirant à la sainteté est vraiment passionnante et étonnement romanesque et « littéraire. » Un must dans cette collection « Bibliothèque des Histoires » chez Gallimard, dont la réputation de sérieux n'est plus à démontrer. Une introduction idéale à l'histoire et aux études de genre tellement à la mode. Aussi bien qu'un page-turner de l 'été, mais la caution intellectuelle en plus.

Le second, rescapé de la production d' il y a quatre ou cinq ans : « Je Cherche l'Italie » de Yannick Haenel, en Folio. Le fondateur de la revue « ligne de Risque », dans une grande quête spirituelle, se révèle en digne héritier de Sollers, dans le Florence des années Berlusconi, cherchant la vérité de l'amour au temps du « BUNGA BUNGA. » Le sacré, ici, se fait ésotérique et la religion fille de la philosophie, comme lorsque le narrateur se plonge dans des délices conceptuels en observant cette inscription sur un monument « EN GIRO TORTE SOL CICLOS ET ROTOR IGNE » - drôle de palindrome, qui se lit dans les deux sens et dont la traduction laisse pantois : Je suis le soleil, roue mue par le feu, dont la torsion fait vibrer les sphères.

Pour le coup, il faut s'accrocher un peu pour se faire un chemin dans ces suites de considérations sur la poésie, l'art, la religion et l'amour. Sans oublier la littérature et les références à Dante, Georges Bataille ou Blanchot. Mais la dernière partie offre une belle récompense au lecteur qui a su se questionner avec l'auteur.

Un Folio ésotérique et pointu, et un « Bibliothèque des Histoires » presque familial : de quoi aiguiser le goût de la lecture avant de faire face à l'avalanche de propositions de cette rentrée littéraire, et trouver le courage d'aller feuilleter les étals plus ou moins bien achalandés des librairies.

Santangelo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Social
Chez Lidl, la souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause. Premier volet d’une enquête en deux parties. 
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Social
« Les intérimaires construisent le Grand Paris et on leur marche dessus »
Des intérimaires qui bâtissent les tunnels du Grand Paris pour le compte de l’entreprise de béton Bonna Sabla mènent une grève inédite. Ils réclament une égalité de traitement avec les salariés embauchés alors qu’un énième plan de sauvegarde de l'emploi a été annoncé pour la fin de l’année. 
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
En Biélorussie, certains repartent, d’autres rêvent toujours d’Europe
Le régime d’Alexandre Loukachenko, à nouveau sanctionné par l’UE et les États-Unis jeudi, semble mettre fin à sa perverse instrumentalisation d’êtres humains. Parmi les nombreux exilés encore en errance en Biélorussie, certains se préparent à rentrer la mort dans l’âme, d’autres ne veulent pas faire machine arrière.
par Julian Colling
Journal
Autour de la commande publique « Mondes nouveaux » et des rétrospectives des artistes Samuel Fosso et Derek Jarman
Notre émission culturelle hebdomadaire se rend à la Maison européenne de la photographie pour la rétrospective Samuel Fosso, au Crédac d’Ivry-sur-Seine pour l’exposition Derek Jarman et décrypte la commande publique « Mondes nouveaux ».  
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé