Votre recherche sur "Telford" ne donne aucun résultat

Pourtant les viols collectifs dans la charmante ville de Telford en Grande Bretagne ont fait plus de mille victimes, la plupart mineures.

Les coupables ne sont pas de riches producteurs de cinéma, ni des politiciens en vue, mais des pakistanais, tous de religion musulmane. Alors, les féministes de me too ne sont pas intéressées, car ce n'est pas le gibier qu'elles chassent. L'alibi (si on peut parler d'alibi dans ce cas là) de la religion était souvent invoqué, il arrivait que des sourates du Coran soit récitées tout en violant les filles. Une fille pouvait être violée par 100 personnes, qui faisaient la queue et attendaient leur tour. Une information a été donnée aux mosquées pour que soit condamné, durant le prêche, de tels agissements. Seulement 1 sur 4 l'a fait.

Il semblerait que ce soit le premier article sur ce sujet dans Médiapart et il n'y a aucune chance qu'il apparaisse dans le Club en dehors du "depuis 48 heures". Il est à noter, que de telles pratiques sont encouragées par Daesh, envers nous, les mécréans.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.