Hypocrisie jaunie

soleil-mofif2-1

 

Jusque quand va-t-on  continuer à regarder le rituel hypocrite des samedi comme s'il était social et  revendicatif  alors qu'on se rend bien compte que c'est du bidon et le RIC un alibi pour continuer ? Les pages fb des GJ reflètent bien pourtant une autre réalité.

briquet-2-01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès le début, FLy Rider, Drouet ont affirmé que quoiqu'il en soit les gilets jaunes continueraient. A d'autres moment, il y a même eu précisions : le but étant de fatiguer les policiers pour qu'ils finissent par abandonner, péter les câbles ou se retourner. Plus hypocritement  encore (quoique les leaders tiennent double discours) beaucoup ne disent pas  les choses mais en finalité le but est de sortir Macron.  Etienne Chouard aussi  a des discours sournois qui évoquent un coup d'Etat.

Il semble que les investigations comme les indignations soient à degrés variables.

Les inégalités sociales et fiscales sont l'arbre qui cache la forêt de la sédition. Ce mouvement se nourrit de ses blessures, les provoque et ensuite les instrumentalise. La photo terrible  qui circule en ce moment d'un cerveau cousu est révélatrice, comme tant de photos de blessés (parfois sans lien avec GJ) partagées avec une sorte de frénésie haineuse et morbide.

Sensibilité à géométrie variable : personne pour pleurer les morts dus à la désorganisation des blocages, ni ceux liés aux radars détruits (comme je l'ai déjà exprimé). Ces indignations sélectives disent tout ! D'un côté pas de gain pour le mouvement (pour dire les choses franchement), mais les blessés  font focaliser sur les réponses policières violentes  et effectivement condamnables ( mais si peu sur les tenants et aboutissants après 6 mois de harcèlement  !).  Comment réussir à s'étonner qu' 1 ou 2 % des policiers finissent par partir en vrille ?  c'est l'effet recherché non ?  Certains  semblent découvrir qu'ils n'ont pas une culture de bisounours peace & love, ce qui laisse perplexe quand même (surtout dans les milieux chevronnés où personne n'ignore qu'un grand nombre d'entre eux, 50 %, ,ne votent pas "écolo"  !).

 Il serait grand temps que l'hypocrisie des rassemblements du samedi  soit exprimée et enfin qu'on dise que ce mouvement "attend" le pire (un mort) pour faire monter la pression. C'est un miracle qu'il n'y en est pas eu et RT ( le  média le mieux toléré) qui couvre les manifestations en s'indignant doit savoir qu'en Russie un tel mouvement ne pourrait exister !

Alain Badiou a exprimé la réalité  : "  ...après un temps de bagarres anarchiques, quand la durée commence à peser sur l’action de masse, mot d’ordre du genre « à bas la répression », « à bas les violences policières ». Le « mouvement », alors, faute de contenu politique réel, ne se réclame plus que de ses blessures !

Quant à ceux qui huilent le rouage de cette hypocrisie latente, se rendent-ils compte des conséquences éventuelles ?  (allo FI la plus impliquée)

Badiou a écrit aussi : "  Bien sûr, les ultragauches, les anti-fafs, les dormeurs éveillés de nuit-debout, ceux qui sont toujours à l’affût d’un « mouvement » à se mettre sous la dent, les vantards de « l’insurrection qui vient », célèbrent les proclamations démocratiques (en fait, individualistes et à courte vue), introduisent le culte des assemblées décentralisées, s’imaginent refaire bientôt la prise de la Bastille. Mais ce sympathique carnaval ne peut m’impressionner : il a conduit partout, depuis dix ans et plus, à de terribles défaites, payées très chères par les peuples."

Alors que le populisme gangrène la planète, plutôt que d'imaginer les conséquences sur nos libertés on amplifie le besoin sécuritaire (tout en le condamnant)  en ne mettant pas en évidence la réalité qui l'engendre. Non il n'y a pas que les BB qui sont violents, la haine est étroitement liée à ce mouvement (même s'il y a des liens sociaux et de fraternité qui y sont liés bien entendu).

Ras le bol de l'hypocrisie.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.