Comment dire ?

L'évidence que le collectif Yellow submarine (? !) d'artistes de gauche soutient un mouvement réactionnaire est aussi visible qu'un gilet jaune sur un Rond point (et aussi absurde qu'un gilet jaune soutenant l'écologie)

 

mouton

 

 

 

  Eric Drouet , initiateur du mouvement (et leader avec Maxime Nicolle)  devait faire une pause mais elle n'a pas duré. Hier il était à nouveau au front à Paris. Interview au sujet des Européennes. sur Inter,  il a répondu qu'il fallait voter contre Macron. Si la lutte est axée contre les inégalités sociales cela n'a pas de sens car on sait que sous la droite et l'extrême droite elles ne seraient absolument pas réduites, au contraire ;  donc logiquement il devrait exclure beaucoup de listes ;  et les journalistes se poser quelques questions sur l'hypocrisie des revendications.  Donc cela démontre que ce leader comme Maxime Nicolle n'a qu'un but : virer Macron. Ils auraient aimé assiéger l'Elysée mais cela n'a pas abouti (avec les policiers ou militaires)

D'autres interviews sur la manif d'hier (4 mai) ont révélé qu'en aucun cas les manifestants ne voteraient gilets jaunes , non pas parce que 2 listes sur 3 sont d'extrême droite (ce qui est aussi révélateur) mais pour contrer Macron. Une seule  manifestante a affirmé qu'elle voterait rouge, un autre extrême droite comme un comparse qui choisira le parti qui dépassera celui de Macron. Tout est dit... Donc beaucoup de Gilets jaunes voteront à mille lieux des pseudos attentes du mouvement

https://www.humanite.fr/le-parti-de-marine-le-pen-vote-bruxelles-le-contraire-de-ce-quil-prone-paris-672034

 

Si l'effet gilet jaune (soutiens et activistes) était corrélé à la lutte  contre les inégalités  les intentions de vote pour la gauche devraient être exponentielles , c'est tout le contraire. Donc ce mouvement  sournois révèle qu'il profite à la droite nationaliste  (qui peut l'ignorer ?) même s'il a évolué et est soutenu par FI et alter ( en plein confusionnisme).

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-16-fevrier-2019?

 

L'appel du collectif d'artistes dans ce contexte est assez déroutant car  il mène encore un peu plus à la confusion ambiante surtout quand on lit qu'il y a soutien (notamment)  parce que le mouvement des gilets jaunes a comme préoccupation l'écologie, comment dire ? cool Inconscience ou aveuglement suiviste ?

Sur la partie inégalités sociales et révolte contre les cercles économiques et culturels dominants on reste pantois aussi !  Voilà une corporation qui représente tout ce que les gilets jaunes conchient, des fonctionnement en cercles concentriques, en renvoi d'ascenseur et en privilèges éhontés  (surtout en ce qui concerne le haut du panier !) Ne pas oublier que le statut d'intermittent est un privilège dans notre héxagone  (comme en Belgique sous une autre forme) qui peut réjouir puisque la création doit être protégée,  mais on peut aussi considérer qu'il y a une suprématie culturelle (les intérimaires rêvent sans doute d'avoir un statut d'intermittent).

Et les angles bruns ? cet appel  ne se préoccupe ni ne s'inquiète des dérives du mouvement (sexistes, homophobes...  contre les élus, les journalistes etc...), il  semble reflèter  des artistes hors sol (en culpabilité sans doute) qui tardivement choisissent la démagogie, l'opportunisme  pour rejoindre  toutes les sphères confusionnistes qui se leurrent.  Ont-ils  imaginer ce que serait le statut des artistes sous le régime Rhaine ?

Tout cela devient grotesque et encore plus quand  cet appel est applaudi par les ultra révoltés rêvant du grand Soir et de la bascule (coup d'Etat !)  Les têtes d'affiches peuvent se reposer paisiblement dans leurs univers douillets :-) (tant mieux du reste) mais cet appel est risible ! Pour être aussi réducteur que l'est cet appel, on pourrait se poser la question  : crainte que les GJ déboulent sur la Croisette ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.