Billet informatif à destination des usagers des services publics

Depuis la mise en oeuvre de la RGPP, en 2007, l’organisation territoriale de l’Etat a changé. Des services ont été fusionnés et les compétences redistribuées. Le but de l’opération, dans le cadre du non remplacement d’un fonctionaire sur deux, est de mutualiser les moyens support et de fermer certaines subdivisions ou implantations locales afin de réduire les coûts et de préparer les services aux départs d’agents en attente de leur retraite.

Depuis la mise en oeuvre de la RGPP, en 2007, l’organisation territoriale de l’Etat a changé. Des services ont été fusionnés et les compétences redistribuées. Le but de l’opération, dans le cadre du non remplacement d’un fonctionaire sur deux, est de mutualiser les moyens support et de fermer certaines subdivisions ou implantations locales afin de réduire les coûts et de préparer les services aux départs d’agents en attente de leur retraite.

Si même l’encadrement supérieur a un doute sur la pertinence de ces opérations gouvernementales qui disposent d’un site spécifique , si le petit fonctionnaire, ou l’agent public de l’ONF par exemple n’a pas forcément assimilé toutes les subtilités de ces changements, on constate que la population -et même certains journalistes- ne semble pas en être informée, quelques exemples sur football.fr, twitter, nouvelobs...

 

Aussi, il ne faut plus dire à votre enfant "Si tu continues, je te dépose à la DDASS !". Dites dorénavant : “Si tu continues, je te dépose à la DDCS !" (direction départementale de la cohésion sociale)
Il ne faut plus dire, "Cette route n’est pas déneigée, mais que fout la DDE ?", mais "Cette route n’est pas déneigée, mais que fout la DDT ?" ou alors "mais que fout la DIR ?" (sur le réseau national non concédé), ou alors “mais que fout le conseil général ?”, pour les routes départementales. Personne n’a jamais dit que c’était simple, ni même le blog despasperdus, et surtout pas les automobilistes bloqués par la neige en hiver.
Ne dites plus non plus :"Arrêtez de gonflez vos prix avant les soldes, ou j'appelle la répression des fraudes !" mais dites maintenant "J'appelle immédiatement la DDPP !" (protection des populations)
Enfin ne dites plus “Les ASSEDICS attendent un papier de l'ANPE avant d’effectuer mon virement" mais dites "C'est vraiment le bordel à Pôle emploi", mais ça au moins tout le monde l’a compris.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.