Mr le président de l'aristocratie française

« S’ils veulent un responsable, il est devant vous, qu’ils viennent le chercher ». Prononcée à la Maison de l’Amérique latine devant les députés de la majorité, cette phrase du président de la République faisant référence à l’affaire Benalla. Par ces mots le cadre du quinquennat était une nouvelle fois planté.

Le 7 Mai 2017,C’est votre jour de gloire, votre triomphe. Pendant votre campagne,vous aviez un slogan « Macron président. La France doit être une chance pour tous ». Malheureusement, je ne pense pas que nous ayons tous la même chance que Mr Benalla. À l’heure actuelle, nous avons sûrement plus de chances d’avoir affaire à une bavure policière comme ça a pu être le cas à Nantes, ou au TGI Paris, voir même à la manifestation du 1er mai. À croire que depuis 1995 et le film-là Haine il n’y a eu aucune amélioration. Désolant pour un pays démocratique.

Le 17 septembre 2014 alors que vous êtes nommés ministre de l'Économie vous déclarez « Sur les dossiers que j’ai, il y a la société Gad. Vous savez ? Cet abattoir. Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »La dénigration du peuple était en route, le retour d’un gouvernement aristocratique mené par les élites sortant de L’ENA. J’aimerais savoir pour vous Mr le président la définition d’une personne illettrée ? Vous avez bien sûr après cette déclaration présenté vos excuses comme tout bon futur candidat à la tête de la présidence.

On monte crescendo dans la méprise du peuple avec encore une belle citation "Les pauvres pourront voyager plus facilement » lors de l’inauguration des premières lignes de bus autorisés à relier les villes entre elle le 15 octobre 2014Les pauvres dans les bus ? Les députés dans les trains en 1re classe, les membres du gouvernement dans L’avion surclassé et le président en jet ? Après la pyramide des normes de Kelsen, la pyramide des classes de Macron ? J’aimerais une nouvelle fois savoir la définition que vous avez d’un pauvre ? Une définition à la Ségala si à 50 ans, on n’a pas une Rolex ont à louper ça vie ? À les pauvres ces gens en permanence à la recherche de d’allocations pendant que vous êtes obligés de faire des économies sur le service vaisselle de l’Elysée c’est triste, je vous plains presque Mr le président.

Celle-ci était plus tôt pas mal « Le meilleur moyen de se payer un costard, c’est de travailler » le 27 Mai à LunelFace à des grévistes outre le fait que pour vous ces gens sont des fainéants qui ne manifestent que dans le désir de ne pas travailler vous venez nous donner des leçons. Des gens luttent un peu partout en France, certains car ils n’ont plus d’emploi et vous parlé de costard alors que ces gens sont simplement à la recherche d’un travail pour survivre Mr Macron, pour nourrir leurs familles, pour pouvoir espérer dans le meilleur des cas partirent en vacances une fois par an. Oui Mr le président, la meilleure façon de pouvoir se payer un costard, c’est de travailler, mais avant d’arrivée au costard il y a tout le reste et oui le peuple français paie son carburant, ses courses, ses déplacements, son loyer, son crédit consommation, son abonnement téléphonique, électricité, charge, taxe…

"Une gare, c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien » le 29 JUIN 2017 à Paris
Toujours dans le désir de vouloir opposer la population vous qui vous vouliez rassembler à gauche comme à droite. Comment qualifier un être humain de nos jours comme n’était rien ? Certes devenir président de la République est prestigieux, mais rappeler que vous gouverner ce n’est pas gouverné pour soi-même, mais pour l’intérêt commun.

Je citerai Mr Pasqua. 

« La démocratie s’arrête là où commence l’intérêt de l’État. »

Pour finir, je vais m’attarder rapidement sur l’affaire BENALLA, à mes yeux le pire dans toute cette affaire outre le fait des agissements de cette personne et la mascarade qui suit. Mr Castaner qui dit publiquement que ce dernier était le bagagiste de l’équipe de France dans le bus ce qui a été ensuite démenti par le principal intéressé. Mr Castaner était à la limite de dire que Mr Benalla était en fait dans la liste des réservistes de l’équipe de France.

Ensuite Mr Collomb ministre de l'Intérieur qui malheureusement ne sait rien. Ceci nous amène à nous interroger sur les autres missions menées par son ministère qui ne sont pas de la moindre importance. Mieux la défense de ce dernier est digne d’un enfant qu’on attrape en train de faire une bêtise et dénoncé son camarade. A-t-il découvert seulement aujourd’hui qu’il était ministre ?

Quant à vous Mr le président toujours droit dans vos Weston Richelieu vous nous indiquez que c’est vous et seulement vous le responsable et de venir vous chercher. Cette franchise, c’est beau, c’est un peu comme à Koh Lanta de dire voté contre moi quand on possède le totem d’immunité.

Bon heureusement Mr le président finit les pauvres, Place au fort de Brégançon avec sa plage privée, et sa future piscine. Espérons que Mr Castaner ne qualifie pas Mr Benalla de maître-nageur dans quelques mois.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.