Sébastien Ginet
Naturopathe
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 juin 2020

Comment bien utiliser les huiles essentielles ?

Les bienfaits des huiles essentielles (HE) en matière de bien-être sont légion. Grâce aux puissants actifs qu’elles contiennent, elles soulagent plusieurs maux.

Sébastien Ginet
Naturopathe
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il est cependant important d’en faire un usage approprié pour en tirer le meilleur profit. Voici comment bien utiliser les huiles essentielles.

Comment utiliser les huiles essentielles par voie orale ou interne ?

Certaines huiles essentielles sont absorbables par voie orale ou interne. Généralement, les préparations prescrites en pharmacie sont liquides. Pour cette utilisation, l’huile essentielle doit impérativement être diluée. Cela peut se faire avec une à deux gouttes sur une cuillère de miel ou d’huile végétale, un sucre, une pastille neutre… Vous pouvez également utiliser une huile essentielle en dilution dans de l’eau : il suffit de la mixer avec un dispersant comme le solubol, à raison d’une goutte d’HE pour quatre gouttes de solubol.

Par ailleurs, la voie orale est uniquement destinée aux adultes et aux enfants de plus de sept ans. Demandez également conseil à votre pharmacien avant toute utilisation des huiles essentielles par voie interne.

Comment utiliser les huiles essentielles en application cutanée et massage  ?

Avant toute application sur la peau, vous devez préalablement diluer l’huile essentielle dans un corps gras tel que le beurre ou l’huile végétal(e). La voie cutanée reste la plus rapide, la moins risquée et celle procurant une durée d’action plus longue. Pour un massage ou une friction, il vous suffit d’ajouter 2 à 5 % environ de votre huile essentielle dans une huile de massage "maison" et 10 à 50 % dans une association huileuse "maison".

Notez néanmoins que ces dosages sont à titre indicatif, car certaines huiles essentielles sont particulièrement puissantes. Il faudra donc faire les dosages selon l’huile essentielle à utiliser. Ici également, l’avis de votre apothicaire importe pour une meilleure expérience d'utilisation.

Comment utiliser les huiles essentielles en inhalation ?

L’utilisation des huiles essentielles en inhalation est toute simple : ajoutez deux à trois gouttes d’HE dans un récipient contenant de l’eau bouillante et respirez la vapeur durant une dizaine de minutes. Une alternative est de pulvériser ou vaporiser la quantité d’HE recommandée sur une pochette et d'attendre l’évaporation de l’alcool avant de les respirer.

Vous pouvez également mettre quelques gouttes de votre huile essentielle sur votre oreiller, vous obtiendrez le même résultat. Ce mode d’administration des HE est principalement indiqué pour le traitement des infections ORL comme le rhume.

Comment utiliser les huiles essentielles des pharmacies dans un bain ?

Les huiles essentielles sont aussi utilisables pour des bains aromatiques. Insolubles dans l’eau, vous devrez préalablement les diluer dans des bases pour bain (sel de mer, sel d’Epsom, etc.) disponibles en pharmacies et en magasins bios.

Vous pourrez donc vous offrir un bain relaxant en mélangeant dix à quinze gouttes de votre huile essentielle dans la base et en les intégrant à l’eau chaude de la baignoire. Profitez de votre bain en restant dans l’eau pendant une dizaine de minutes au maximum.

Comment utiliser les huiles essentielles en diffusion ?

Parce qu’une odeur saine et agréable est également facteur de bien-être, vous pouvez utiliser les HE en diffusion en optant pour un diffuseur passif. Préférez un diffuseur actif pour décontaminer une pièce en cas de risque d’infection. Vous trouverez ces accessoires en pharmacies et magasins bios.

Pour l’utilisation, mettez trois gouttes des HE nécessaires dans votre diffuseur et renouvelez-les une ou deux fois par jour.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes