"S'il était vrai qu'il existe des lois éternelles ..." (H. Arendt)

« S'il était vrai qu'il existe des lois éternelles régissant de manière absolue toutes les choses humaines et qui ne requièrent de chaque être humain qu'une complète obéissance, alors la liberté ne serait qu'une farce. » (Hannah Arendt)

« L'isolement comme conséquence de l'absence de compagnie et du déracinement est, du point de vue de l'homme, la maladie dont souffre le monde où nous vivons, même si, il est vrai, on peut encore y apercevoir des gens, de moins en moins nombreux d'ailleurs, qui s'agrippent les uns aux autres sans reposer sur le moindre appui, sans bénéficier du secours des modes institués de la communication qu'un monde habité en commun devrait offrir, pour qu'on puisse échapper ensemble à la malédiction qui consiste à devenir inhumain, dans une société où chacun semble superflu et semble être tenu pour tel par les autres. »

 « Mais demeure aussi cette vérité que chaque fin dans l'histoire contient nécessairement, un nouveau commencement; ce commencement est la seule promesse, le seul "message" que la fin puisse jamais donner. Le commencement avant de devenir un événement historique, est la suprême capacité de l'homme; politiquement, il est identique à la liberté de l'homme.
Initium ut esset homo creatus est -pour qu'il y ait un commencement l'homme fut créé- dit saint Augustin. Ce commencement est garanti par chaque nouvelle naissance, il est en vérité, chaque homme. »

Ces citations proviennent de la séquence d'environ 8 min. du film de Anne-Marie Miéville Nous sommes tous encore ici, séquence conçue à partir d'extraits de l'ouvrage de Hannah Arendt La nature du totalitarisme. 

Jean-Luc Godard delivers a monologue from Hannah Arendt's "The Nature of Totalitarianism." © J.-L. Godard - A.-M. Mieville

https://www.youtube.com/watch?v=RLMEcxdsMew 

Entretien entre Hannah Arendt et Roger Errera, New York, 1973 © Antoine Errera

Entretien entre Hannah Arendt et Roger Errera, New York, 1973

un film de Jean-Claude Lubtchansky et R. Errera, 1974.

La transcription de l'entretien est disponible à ce lien en PDF (texte dactilographié) : http://www.rogererrera.fr/autres/docs/Transcript_Arendt.pdf 

NOTA BENE : il existe sur youtube une autre copie de cette vidéo d'env. 40 min. , inexplicablement coupée d'environ 10 min. de son début, ce qui infirme quelque peu la qualité de la compréhension de ce que dit Arendt, notamment sur la Révolution américaine. La vidéo ci-dessus est celle du compte d'Antoine Errera, peut-être un parent du journaliste ayant interviewé Arendt et qui a mis en ligne  cette version intégrale récemment 

le site de R. Errera :

http://rogererrera.fr/index.html 

Pour une analyse critique argumentée de l'approche du phénomène totalitaire par H. Arendt (après une brève introduction sur l'histoire du terme) un long article de l'historien italien  Domenico Losurdo, à lire sur le site de Cairn.info (bien que Losurdo ne traite pas du rapport entre le politique et le sécuritaire qui me semble pourtant central dans l'argumentation de Arendt dans l'entretien d'Errera) : 

Pour une critique de la catégorie de totalitarisme 

par Domenico Losurdo

http://www.cairn.info/revue-actuel-marx-2004-1-page-115.htm 

Articles liés :

Les nouvelles stratégies US de George Friedman et Zbigniew Brzezinski 

24 MAI 2015 

La question ukrainienne : une étape dans le processus de déconstruction du droit international par les puissances occidentales 

09 MAI 2014

Du «spin» au «clash»: comment la communication a tué la politique aux Etats-Unis
9 JUIN 2018

PAR CHRISTIAN SALMON

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.