Réaction à l'article : Le Projet Macron de réforme des retraites du 31/12/2019

Palaja le 22/01/2020

Madame,

Etant un fidèle lecteur de Médiapart,je me permets de revenir vers vous en réaction à votre article évoqué plus haut. La chronologie des différentes réformes est très bien détaillée et met en lumière les différentes décisions néfastes imposées depuis plusieurs décennies par nos différents gouvernements.

Par contre ,permettez moi d'être en total désaccord avec votre analyse finale,quand vous déclarez,je vous cite"La décision des syndicats R.A.T.P de proposer aux salariés de se mettre en grève illimité le 05/12" et toujours d'après vous,"qu'ils ont imposé aux dirigeants de la C.G.T et de F.O de les suivre sous peine de rejet de leur autorité",j'avoue que j'ai des difficultés à vous comprendre.

Cela m'amène à vous demander,d'après vous de qui et à quel syndicat de la R.A.T.P faites vous référence?

Après avoir milité plus de trente ans dans le syndicat CGT Mines et Energie,je m'interroge sur votre vision concernant le fonctionnement d'un syndicat et des personnes qui le composent.

En ce qui me concerne,je peux vous indiquer qu'au cours de mon engagement syndical j'ai pu côtoyer des femmes et des hommes ou rien ne leur a été imposé par qui que se soit et à n'importe quel niveau que ce soit.

Pour terminer,expliquez-moi votre vision au travers d'un prisme déformant,quand vous évoquez je vous cite encore"Le traite appel de la C.G.T au soir du 18/12 qui aurait entamé le moral des grévistes " . A mon humble avis,si actuellement le moral est entamé comme vous le dites chez les acteurs de ce mouvement,nous le devons à l'attitude des syndicats réformistes dans la capitulation et à l’intransigeance de nos gouvernants ,mais ça j'ai eu beau chercher je n'ai vue nulle trace dans votre article. 

Cordialement

Serge Jalbeaud

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.