Et parce qu'un bon petit coup de déprime, ça ne se refuse pas !

_________________

 

                 "...Dédale est un film documentaire que nous avons construit dans une démarche d'éducation populaire. La mission que nous confions à ce film n'est pas d'apporter des réponses ou donner des solutions, mais bien de poser des questions permettant de débattre, discuter et réfléchir ensemble sur des thématiques telles que l'exercice du pouvoir, nos institutions ou encore ce que l'on nomme « démocratie ».

Dédale part du constat de l'insupportable souffrance de la population grecque, imposée par les plans d'austérité successifs, et montre la vie qui s'organise sur place, de la population elle-même, de manière autonome, indépendante et autogérée.
Ces témoignages et initiatives à l'oeuvre sont complétées dans le film par la parole de deux intervenants : Yannis Youlountas et Étienne Chouard."

YouTube

 

 

 L'équipe du film :

Emmanuel Borgetto intègre l’Ecole Supérieure d’Audiovisuel (ESAV) après avoir fait les Beaux-Arts de Toulouse. Il se spécialise ensuite dans le métier de décorateur de cinéma, milieu dans lequel il travaille régulièrement sur des films ou des téléfilms.

Laurent Lhermite est diplomé en Master 2 Décor, Décor Numérique et/ou Réalisation. Depuis, il est devenu intermittent du spectacle en travaillant tant en régie qu’en décoration. En parallèle, il rejoint le collectif Cine2000, qui regroupe de jeunes créateurs audiovisuels toulousains. Avec Dédale, il renoue avec ses désirs de création et co-réalise son premier documentaire.

Alice Tabart est issue des classes préparatoires littéraires, elle est titulaire d’une licence de Lettres Modernes ainsi que d’un master en Etudes Théâtrales sur la Représentation des lieux de pouvoir. Formée au jeu et à la danse, Alice travaille principalement dans le milieu théâtral comme metteur en scène, auteur ou comédienne (Cocktail et Lucioles dans le Collectif Cocktail, En Route pour la joie, Le Monologue d’une tueuse et le Satyre de Victor Hugo dans sa compagnie, Mesdames A). Son travail s’élabore particulièrement autour des questions de l’inscription de l’individu dans le collectif et de celle du statut acteur/spectateur dans la société.

Christian Vialaret : après une première vie d’agriculteur, il s’oriente vers des études de cinéma. Titulaire d’un master 2 en réalisation ainsi que d’une certification de monteur obtenus à l’ESAV de Toulouse, il réalise principalement des documentaires, comme WHY NOT ? réalisé en 2010 à New-York autour de la vie de Lawrence Holofcener, artiste touche-à-tout et autodidacte de 83 ans. Il a également monté le long métrage de fiction de Catherine Aïra Parker, ainsi que plusieurs films institutionnels. Dédale est son quatrième film en temps que réalisateur. Il prépare actuellement un documentaire sur les établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM).

_______________

 

Pour prolonger : cliquez http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/111112/grece-un-peuple-conduit-lechafaud

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.