Serge ULESKI
Quiconque aujourd’hui n’est pas en colère est soit un salaud, soit un imbécile soit un escroc
Abonné·e de Mediapart

426 Billets

2 Éditions

Billet de blog 27 nov. 2012

Péan/Cohen et la réhabilitation de Le Pen

Serge ULESKI
Quiconque aujourd’hui n’est pas en colère est soit un salaud, soit un imbécile soit un escroc
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  •  

Le Pen

Une histoire française

de Philippe Cohen, Pierre Péan Editeur : Robert Laffont Parution : 15 Novembre 2012

________________

               Le tandem Péan/Cohen reprend du service avec cet ouvrage sur Le Pen ; un Le Pen réhabilité, sorti du purgatoire par la grande porte... celle qui mène au paradis, à la droite du Père...  avec le soutien de Philippe Meyer et de Bourlanges : 

C'est ici, sur France Culture

© 

à la 51e minute

             "Aujourd'hui on sait que Le Pen est un matamore, un chef de bande, un "roule couilles" mais certainement pas un fasciste. Pourquoi n'a-t-il pas été possible pendant si longtemps de dire cette vérité ?". P.Meyer

             " Ce livre est un progrès sur la lucidité et les fantasmes à propos de Le Pen". J.L Bourlanges

  • Philippe Cohen

    Journaliste français d’investigation, Philippe Cohen n’en est plus à son coup d’essai. Il est l’ancien rédacteur en chef d’Info Matin et ex-rédacteur en chef adjoint de Marianne.

  • Pierre Péan

    Journaliste et écrivain français : du scandale provoqué par l’affaire des diamants de Valéry Giscard d’Estaing en 1979 à la première affaire Elf, la plupart des grandes polémiques qui ont secoué la vie politique française...

***

           Manifestement, on n'est plus dans la lepénisation des esprits mais... dans le culte de la personnalité, tout le monde ayant baissé sa garde.

           Car, enfin, réhabiliter Le Pen n'est-ce pas ouvrir un boulevard à son parti, le FN, son seul véritable testament politique ?

           Mais alors... qu'est-ce qu'on nous prépare ? Un front uni contre la gauche (hors PS) et les minorités (les Musulmans dans la ligne de mire ainsi que ceux qui s'opposent à une diabolisation de l'Islam) ? Dans l'intérêt de qui ?

           Cette tentative de réhabilitation avec le soutien d’une partie d’une élite médiatique située plutôt au centre montre une nouvelle fois que les voies de nos leaders d'opinion sont tout aussi impénétrables qu’imprévisibles et leurs lapsus (et autres actes manqués)… aussi révélateurs qu’inattendus.

***

Pourquoi ce livre, là maintenant ? Qui soutient cette réhabilitation ? Quelles conséquences pour la vie politique ?

Il est aussi dit que ce livre remet en cause 30 ans de journalisme à propos de Le Pen. "La presse nous a menti : Le Pen n'est pas celui que l'on nous a présenté".

Quid de ce que Le Pen nous a donc donné à entendre et à voir de lui-même depuis quarante ans ?

Ah ! Amnésie quand tu nous tiens ! 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Gauche(s)
Éric Coquerel : « Je veux travailler davantage sur l’évasion fiscale »
Élu au terme d’un scrutin à suspense, le nouveau président insoumis de la commission des finances revient sur la manière dont il envisage son mandat. Il promet un changement de pratique profond.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
Des élus veulent continuer de bétonner en paix
Des élus locaux, qui ont le pouvoir de rendre constructibles des parcelles de terre, mènent la fronde contre de nouvelles dispositions les empêchant de bâtir à tour de bras. Mais la protection des terres et du vivant ne devrait-elle pas constituer une priorité plutôt que de construire un nouveau centre logistique ou un énième hypermarché ? 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat