Mauvaises cibles

On se trompe de cibles

Je vois fleurir les gilets fluo sur une multitude de tableaux de bord. Croyez-vous que cela gêne le pouvoir ? J’en doute. Notre président doit arborer son sourire prétentieux et pédant en constatant que la seule façon que les français ont trouvée pour monter leur mécontentement se limite à une décoration discutable de leur voiture.

Il faudrait enfin prendre le problème à bras le corps par des actes qui ne laissent pas le pouvoir indifférent. Si l’accès au palais Brongniart (la bourse de Paris si vous préférez) était bloqué pendant une journée, croyez-moi, le cœur de la finance s’emballerait. Environ 8 Milliards d’euros y sont échangés chaque jour. Si l’on compte 200 jours de cotation dans l’année, on parle de 1600 Milliards !! En les taxant à 1%, la TVA n’aurait aucune raison d’exister. Imaginez ce que cela engendrerait sur votre pouvoir d’achat !

On demande aux français de faire des efforts, à croire que les entreprises du CAC40 ne sont pas concernées. Les retraités, oui.

Une autre idée ? Bloquer l’approvisionnement en matière première des laboratoires Merieux, Sanofi, Servier...en se creusant un peu la tête, il existe une multitude d’actions qui ébranlerait le capital.

Mais ce qui m’attriste le plus voyez-vous, c’est que la jeune génération, ceux qui sont étudiants, ne prennent pas conscience que leur avenir est en train de partir en fumée. Qu’ils seront la génération qui connaîtra la fin des énergies fossiles. Que les années qu’ils auront passées à l’université ne sont que perte de temps. Mai 68 avait débuté par une révolte étudiante je vous le rappelle au passage. 1789 par un peuple affamé. Aujourd’hui, ce sont les futurs actifs qui doivent aller au restaurants du cœur. Deux raisons de se sortir enfin le doigt du fion pour enfin que la France bouge.

Que le nom de la poupée gonflable de Macron commence par « Bena »et se termine par « lla » m’indiffère, en revanche qu’elle se permette des actes qui font douter de l’impartialité de la justice me gêne. Tous ces passe-droit commencent à m’exaspérer. Il n’existe pas un interdit qu’ils ne galvaudent alors qu’il est puni pour le simple citoyen, mais cela semble normal.

Je vais conclure ce laïus par une petite anecdote qui ne manquera certainement pas de vous faire réagir. Mon amie a changé de voiture la semaine dernière, véhicule neuf et Français de surcroît. L’état octroie une prime de 2000€ pour ça d’ailleurs. Croyez-moi si vous voulez, elle a dû choisir le modèle diesel car le modèle essence qu’elle souhaitait acquérir n’était pas éligible à cette prime ! On ne marche plus sur la tête, nous sommes en lévitation...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.