Mesure de la décadence libérale Française : la publicité pour les jeux d'argent !

La publicité d'aujourd'hui générait déjà une forme de violence sur nos esprits. Mais, il y a pire, il y a un déferlement sans précédent de publicité pour les jeux d'argent. Pas de pub pour une meilleure école, pas de pub pour un vrai travail rémunéré à sa juste valeur, pas de pub pour de meilleurs Services Publics....Cela génère une décadence sociétale encore jamais vue!

La publicité est un des axes primordiaux pour la société de l'offre. Sa permanence et son insistance se résume finalement à une forme de viol de nos esprits, de nos désirs et de nos comportements. Si vous n'avez pas telle montre ou telle voiture, vous êtes finalement un moins que rien ou vous ne profitez pas de la vie. Pire, vous êtes un pollueur !

En effet, merci IKEA de faire des tiroirs en bois pour nous aider à trier nos ordures. Je vous rassure, n'importe quel contenant peut faire l'affaire sans couper plus d'arbres encore. IKEA défenseur de la planète ? C'est comme présenter encore Macron comme un homme de gauche. En fait, on fabrique de plus en plus d'objets juste pour en fabriquer et sans savoir exactement si nous en avons vraiment besoin ou pas. Pire, on ne mesure aucune des conséquences associées en matière écologique et sociétale ! Mais, grâce à la publicité, vous allez acheter ces objets magiques qui seront vite dépassés s'ils ne tombent pas en panne avant. Finalement, peu de temps après, ils finissent dans un placard, une cave ou un garage. La publicité d'aujourd'hui est déjà une honte manipulatoire mais elle devient une réelle mesure de notre décadence quand il s'agit de jeux d'argent. Certes, Il y en avait quelque peu quand la française des jeux était un bien d’état mais aujourd'hui, avec le cadeau que nous avons fait à des actionnaires privés, ils nous martèlent constamment et finalement avec le même principe que dans les entreprises : nous sommes beaucoup à payer, avec notre argent et avec notre force de travail, peu parmi nous en profite mais eux ils se gavent !

Quelle décadence ! Au lieu d'investir dans le travail, dans l'école, dans les hôpitaux, au lieu de mettre en place donc ce qu'ils affirment à grands cris, que finalement réussir cela se mérite, ils vous proposent, pour répondre au marasme qu'ils ont eux-même crée, de devenir riche en pointant juste quelques numéros sur un bout de papier. Pas de projection d'un avenir meilleur pour tous, pas de construction sociale et écologique pour une propective sociétale plus grand que nous (l'avenir de nos enfants et des leurs!), non, juste un peu de miel pour faire croire aux abeilles qui crient famine, qu'une d'entre-elles pourrait survivre....

En fait, ce type d'approche démontre bien la véritable idéologie sous-tendue par le capitalisme : ce n'est pas le mérite ou le travail qui fait la richesse, malgré ce qu'ils professent, mais bien le hasard et celui de la naissance y compris. D'ailleurs, comment n'importe qui pourrait-il justifier par le mérite d'être des milliers de fois plus riches qu'un salarié à 1200 euro ? Travaille-t-il 35000 heures par semaine ?

Les jeux d'argent montrent bien la décadence d'une société où les inégalités ont dépassées depuis longtemps le seuil du tolérable pour notre planète et surtout pour ses habitants. Vous voulez un jour devenir riche...Donnez-nous votre argent...IL RUISSELLERA POUR AUGMENTER NOS BÉNÉFICES

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.