2000 ans pour rien ? Les marchands du temple chassent les « islamo-gauchistes » !

Croyant ou pas, ce qui se passe avec la chasse aux sorcières des "islamo-gauchistes" fait résonner notre inconscient collectif. Pourquoi ce terme et pourquoi maintenant? Les choses ont-elles changés depuis 2000 ans? Les marchands ne sont-ils pas toujours dans le temple de notre Humanité à profiter de notre misère intellectuelle et matérielle?

« Ôtez cela d’ici ! C’est la maison de mon Père. N’en faites pas une maison de commerce. » (Jean 2:16). Et, selon les écritures, avec violence ou pas, celui qui professait « aimez-vous les uns les autres », un certain Jésus, chassa les marchands du temple...

Même si je ne suis pas croyant du tout, cette partie des écritures fait partie, depuis plus de 2000 ans, ne notre inconscient collectif et elle reste donc sociologiquement et culturellement parlant, une partie de notre histoire. Ce qui se passe aujourd'hui avec le « haro » fait aux soit-disant « islamo-gauchistes » vient nous rappeler cette histoire et poser crucialement la question suivante :

2000 ans pour rien ?

A la caricature affiché par les dominants et leurs médias co-sanguins à travers cette « chasse aux sorcières », je me propose d'en faire une autre. Donc, il y a 2000 ans, un homme est arrivé avec une vision nouvelle de la société (les dix commandements pourraient être presque entendus comme un des premiers code civil de l'humanité). Il faut s'aimer les uns les autres ! Qu'importe les différences, nous sommes tous des enfants de dieu et de ce fait, chacun a le droit à une existence digne. Donc, la nourriture, les bien faits que la terre dispense, doivent appartenir à tous et à chacun ! C'est pour cela qu'il a chassé du temple les marchands et les usuriers qui profitaient donc du travail et de la misère des autres. Où en sommes-nous aujourd'hui ? 2000 ans pour rien, les marchands du temple et les usuriers sont toujours là comme actionnaires et banquiers d'un monde qui n'a jamais autant véhiculé d'injustice. Mais, avec les crises à répétition et maintenant celle du Covid, cela commence à se voir comme le nez au milieu de la figure : ô rage, ô désespoir, ils veulent encore chasser les marchands du temple ! Mais qui ? Les « islamo-gauchistes » bien sûr !

Trouver quelque chose qui fait encore plus peur aux gens que ce qu'il craignent déjà est une constante historique du maintient au pouvoir des dominants : si les gens ont encore plus peur des autres que de nous-mêmes, ils obéirons à nos injonctions et il sera, dans ce cadre là, aisé de nous faire réélire !

L'apparition soudaine du lobbying sur les « islamo-gauchistes » est clairement issu de la stratégie de la peur au delà de la peur : on est pas bons certes, mais il y a pire ! Si il y a des esprits faibles qui tombent dans le piège tendu, cela ne fera que confirmer que finalement nous sommes des moutons et que notre intellect ne dépasse pas celui de l'agneau Pascal que l'on mène au sacrifice.

Car en fait, ce terme issu de la mouvance d’extrême droite, « islamo-gauchiste » ne veut pas dire grand chose. Par contre avec la concaténation de ces deux termes, nous obtenons une formule stigmatisante de la peur d'une partie d'un électorat qui s’élargit d'un coup. La LREM, pour être sûr d'être réélue, vient de semer une graine dans le jardin du RN/FN. La peur de la gauche ne suffisant plus, tellement les marchands du temple sont sur la sellette, il fallait en rajouter une autre : la peur de l'islam chère à la thèse du FN/RN sur le « grand remplacement ».

Donc, en fait, si nous reprenons notre histoire depuis le début, il y a ceux qui pensent que nous sommes tous égaux quelque soit notre croyance et notre statut social (ceux qui sont accusés d'être des « islamo-gauchistes ») et les marchands du temple (les actionnaires et les banquiers) qui veulent toujours et encore dominer une société dont ont peut bien voir qu'elle part de plus en plus dans le mur. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ?

Que l'on soit croyant ou pas, n'avez-vous pas l'impression que nous avons perdu 2000 ans pour rien ?

2000 ans pour rien ? Les marchands du temple chassent les « islamo-gauchistes » !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.