Il n'y a pas d'urgence climatique

L'accusation originelle contre le CO2 humain de l'IPCC-GIEC est infirmée par des dizaines de publications scientifiques. Pourquoi des humains et certains politiques européens s'acharnent ils à vouloir réduire les combustions d'énergies fossiles ? alors que cela n'aura aucune influence mesurable, même avec la sensibilité au CO2 du GIEC . Les lecteurs de Mediapart vont peut être m'aider ?

20191210 14h :

Sgl est sur que l' hypothèse à la création de l'IPCC-GIEC sur la cause nouvelle et principale que serait le CO2 émis par l'humanité est infirmée par des dizaines de publications scientifiques. L'interrogation : pourquoi des humains et certains politiques européens s'acharnent ils à vouloir réduire les émissions de CO2 (= brûler des combustibles fossiles) alors que cela n'aura aucune influence mesurable, même avec la sensibilité au CO2 du GIEC . Les lecteurs de Mediapart vont peut être m'aider ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.