Google Traduction s'enrichit de nouvelles langues, y compris le ouïghour

Cinq nouvelles langues, dont le ouïghour, viennent d'être ajoutées à la liste de Google Traduction pour un total de 108 dans un monde où on parle 7118 langues.

Cet article a été publié originellement en anglais le 26 février 2020 par le site d’actualité technologique The Verge. Pour accéder à la version originale : https://www.theverge.com/platform/amp/2020/2/26/21154417/google-translate-new-languages-support-odia-tatar-turkmen-uyghur-kinyarwanda?fbclid=IwAR0AbLO91Ru2T3SAWY_sGehEimOhEdcPDrPYZ2LejW93h6bgCpcfqNW9iF4

 © Illustration: Alex Castro / The Verge © Illustration: Alex Castro / The Verge

Google Translate ajoute aujourd'hui la prise en charge de cinq nouvelles langues, ce qui porte le nombre de langues disponibles à un total de 108. Cette décision marque le premier ajout de nouvelles langues au produit de traduction basé sur l'intelligence artificielle de Google en quatre ans, selon la société. Parmi les nouvelles langues ajoutées figurent le kinyarwanda, l’odia, le tatar, le turkmène et l’ouïghour, et Google indique que le nombre total des locuteurs de ces cinq langues réunis est de 75 millions de personnes.

Une partie du problème lié à la prise en charge de ces langues dans le passé était de trouver une quantité suffisante de texte en ligne pour former ses modèles d'apprentissage automatique. Un autre problème était de trouver suffisamment de membres de la communauté humaine qui puissent aider Google à affiner les modèles afin d’arriver au niveau de maîtrise des langues les plus parlées. Mais l'entreprise affirme qu'elle a connu des progrès au cours des dernières années sur les deux fronts.

"Google Traduction apprend des traductions existantes trouvées sur le Web, et lorsque les langues n'ont pas une abondance de contenu Web, il est difficile pour notre système de les prendre en charge efficacement ", déclare un porte-parole de l'entreprise dans un communiqué. "Cependant, en raison des progrès récents de notre technologie d'apprentissage automatique et de la participation active de nos membres de la communauté Google Traduction, nous avons pu ajouter la prise en charge de ces langues. "

La mise à jour commencera à être déployée à 1% des utilisateurs de Google Traduction à partir d'aujourd'hui, selon la société, avec une montée en puissance régulière vers la base d'utilisateurs de Translate complète sur Android et iOS dans les prochains jours. Translate prendra en charge à la fois la traduction de texte et la traduction de sites Web pour les cinq nouvelles langues et la saisie au clavier virtuel pour trois d'entre elles - le kinyarwanda, le tatar et l’ouïghour.

icono-1-mars2020-b

Le soutien de Google à la langue ouïghoure, parlée par 12 millions de personnes qui vivent principalement dans la région autonome du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, revêt une importance géopolitique particulière. Au cours des dernières années, le gouvernement chinois a mené une campagne contre le groupe minoritaire musulman turc qui y vit, impliquant une surveillance de masse, des restrictions de travail et de voyage et la détention dans des «camps de rééducation» du Parti communiste sous le couvert de la sécurité nationale, provoquant une alarme internationale sur d'éventuelles violations des droits de l'homme.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.