Blog suivi par 5 abonnés

Le blog de Simon Deroude

Etudiant en Philosophie
FRANCE
  • SARS-CoV-2 et politiques de suppression / Précisions en vrac

    Par
    Le présent article revient sur une notion abordée un peu vite dans mon précédant papier, la "politique de suppression". De quoi s'agit-il, à quoi s'oppose-t-elle, comment la mettre en oeuvre... autant de questions auxquelles nous répondons ici brièvement.
  • SARS-CoV-2: Réflexion critique sur le monde de maintenant (4/4)

    Par
    Au beau milieu de ce second confinement, ce texte cherche à la fois à interroger les causes qui nous ont menés à la catastrophe en cours, et à proposer une perspective critique de l'épidémie qui ne cède pas aux injonctions à l'unité de la société. Il se propose de souligner au contraire le caractère de classe de la crise en cours, et les réponses particulières qui doivent en découler.
  • SARS-CoV-2: Réflexion critique sur le monde de maintenant (3/4)

    Par
    Au beau milieu de ce second confinement, ce texte cherche à la fois à interroger les causes qui nous ont menés à la catastrophe en cours, et à proposer une perspective critique de l'épidémie qui ne cède pas aux injonctions à l'unité de la société. Il se propose de souligner au contraire le caractère de classe de la crise en cours, et les réponses particulières qui doivent en découler.
  • SARS-CoV-2: Réflexion critique sur le monde de maintenant (2/4)

    Par
    Au beau milieu de ce second confinement, ce texte cherche à la fois à interroger les causes qui nous ont menés à la catastrophe en cours, et à proposer une perspective critique de l'épidémie qui ne cède pas aux injonctions à l'unité de la société. Il se propose de souligner au contraire le caractère de classe de la crise en cours, et les réponses particulières qui doivent en découler.
  • SARS-CoV-2 / Réflexion critique sur le monde de maintenant (1/4)

    Par
    Au beau milieu de ce second confinement, ce texte cherche à la fois à interroger les causes qui nous ont menés à la catastrophe en cours, et à proposer une perspective critique de l'épidémie qui ne cède pas aux injonctions à l'unité de la société. Il se propose de souligner au contraire le caractère de classe de la crise en cours, et les réponses particulières qui doivent en découler.