Monsieur Ali Bongo Ondimba, restez fidèle à votre promesse d’un meilleur Gabon

Monsieur le Président, mettez un terme à cette chasse aux sorcières qui n’est pas digne de notre pays. Montrez que vous êtes toujours aux commandes

Monsieur le Président,

J’ai voté pour vous aux dernières élections. Malgré un premier mandat en demi teinte, j’ai continué à vous soutenir car je pensais que notre pays avait avant tout besoin d’unité et de stabilité. Parce que je n’ai aucune confiance dans les agitateurs stériles de l’opposition.  Et parce que j’ai cru à votre discours d’un nouveau Gabon. D’un nouveau Gabon qui joue enfin la carte de la méritocratie. Un Gabon qui sorte enfin de ses travers : clientélisme, corruption, clanisme, effet d’annonce. Un Gabon courageux qui construise une société meilleure pour tous les Gabonais. J’étais heureuse que vous fassiez confiance à un homme comme Brice Laccruche Alihanga. Un homme qui n’était pas du sérail. Un homme qui a agi pendant deux ans pour mener des projets concrets pour le Gabon.J’ai continué à vous soutenir quand l’opposition stérile profitait de votre état de santé pour raconter n’importe quoi. Qui disait que vous étiez mort.

Alors j’ai été très déçue du dernier remaniement. Pourquoi vous être séparé de Brice Laccruche Alihanga ? Pour quel motif ? Parce qu’il était devenu trop visible ? Qu’il montrait trop que lui travaillait et pas les autres ? Mais qui a empêché certains Ministres de travailler autant que lui ? Pourquoi sanctionner celui qui travaille ? Quel message cela donne t il à notre jeunesse ?

 Alors, maintenant, je vois que l’on invente des affaires sur ses proches pour les « dégommer ». Cela a commencer avec Renaud Allogho Akoue. Certains me disent que cela va continuer et que tous les membres de l’Ajev sont visés.

Alors que vous savez bien que ces personnes ont fait tout leur possible pour remonter la pente dans des administrations vérolées. Je ne peux croire que vous avez voulu cela. C’est votre entourage qui a monté ces cabales.

Je vous en prie, Monsieur le Président, mettez un terme à cette chasse aux sorcières qui n’est pas digne de notre pays. Montrez que vous êtes toujours aux commandes. Montrez que vous voulez faire respecter l’état de droit dans notre pays, et que les responsabilités ne varient pas en fonction de l’influence de vos courtisans.

Excellence, prouvez nous que vous êtes capable d’impulser un changement d’équipe sans commettre d’injustice envers ceux qui vous ont servi loyalement.

Car sinon, l’avenir s’annonce sombre pour notre pays.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.