Soumahoroyaya
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 mai 2022

Pap N'Diaye déjà victime de racisme ?

À peine nommé dans le gouvernement d'Élisabeth Borne, Pap N'Diaye est victime de racisme et de caricatures grotesques.

Soumahoroyaya
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pap Ndiaye qui vient d'être nommé dans le gouvernement d'Élisabeth Borne en ce début du deuxième quinquennat d'Emanuel Macron, que cet intellectuel metisse, de père sénégalais et de mère française est victime d'une chape de plombs colorée à l'eau de racisme; un racisme qui semble être formaté dans l'ADN de nombre de français à l'instar de Marine Lepen qui declare: " La nomination de Pap Ndiaye, indigéniste assumé, à l’Education nationale est la dernière pierre de la déconstruction de notre pays..." et Éric Zemmour de rencherir: " Pap N'Diaye est un intellectuel indigéniste, wokiste et obsédé par la race".

Ceux qui ont rêvé avec l'élection de Barack Obama, premier Président noir des États-Unis d’Amériques, "yes we can", doivent se raviser quand il s'agit de la France. 

Dans le cadre de mes recherches en géopolitiques et stratégies, je me suis intéressé à l'élection présidentielle française pour en décrypter les enjeux. J'en tire une conclusion gravée dans mon subconscient.

La France peut s'avérer raciste aux travers des prises de position du "rassemblement national" ou de "reconquête", deux partis politiques de l'extrême droite en France dont le seul fond de commerce se reconnait par les affabulations grostestesques et éhontées de leurs dirigeants et sbires.

C'est regrettable de le dire, Marine Lepen et Éric Zemmour disent tout haut ce que des français foncièrement racistes pensent tout bas.

Je ne suis pas de nature pessimiste, mais je crains que Pap N'Diaye, le nouveau Ministre de l'éducation nationale qui vient de remplacer Jean Michel Blanquer ne commence sa "ministrature" face à des jugements de postée raciste qui peuvent plomber déjà son action et entamer son enthousiasme et sa volonté pourrait vite s'émousser. Mais selon le palmarès du promu, il en a vu des vertes et des pas mûres. Cela peut- il suffir ? Rien n'est moins sûr.

Le racisme est une réalité fortement encré dans les faubourg et provinces en France.

Pape N'Diaye peut il transcender cet handicap de départ ? L'avenir nous le dira.

Même si dès sa nomination ce vendredi 20 mai 2022, en qualité de chef du département de l'éducation nationale et de la jeunesse, certains commentateurs farfelus vont jusqu'au denoter qu'ils se demandent bien si Pape N'Diaye en tant qu'historien peut il veiller sur L'avenir de jeunes français.

" Rien n'est plus ridicule que d'espérer de lavenir une légitimation de nos aigreurs " (Patrice Jean).

Qui est Pap N'Diaye ?

Ancien pensionnaire de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, Pap N'Diaye est agrégé d'histoire, et titulaire d'un doctorat de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Enseignant à Sciences PO, il est nommé en 2021 Directeur Général du musée de l'Histoire de l'immigration en France.

Depuis ce vendredi 20 mai 2022, Pap N'Diaye  est le nouveau Ministre de l'éducation nationale de la France.

" Savoir aimer,

Quand on aime,

on oublie la notion du temps

dessinant les visages dan nos âmes

pour un amour long...

on colore le silence de nos rêves,

on les partage avec un sourire...( lu dans le journal français " Le Parisien") 

Soumahoro Alfa Yaya.Journaliste-Indépendant.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Inflation : en France, grèves partout, augmentations nulle part
Depuis des semaines, des arrêts de travail éclatent dans toute la France, et dans tous les secteurs. Le mot d’ordre est toujours le même : « Tout augmente sauf nos salaires. » Après des négociations décevantes, les travailleurs se mobilisent pour obtenir des augmentations à la hauteur de l’inflation.
par Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Le risque d’une crise systémique de l’économie
Avec l’irruption de l’inflation s’engage une nouvelle phase de la crise du capitalisme. Désormais, celle-ci semble totale et multidimensionnelle. En trouver l’issue sera de plus en plus complexe. 
par Romaric Godin
Journal — États-Unis
Attaque du Capitole : Donald Trump plombé par un témoignage dévastateur
Une membre du cabinet de l’ancien président états-unien a témoigné mardi devant la commission d’enquête sur les événements du 6 janvier 2021. Elle affirme que Donald Trump savait que ses partisans étaient armés et qu’il a voulu les rejoindre.
par François Bougon
Journal
La crise politique de 2019 secoue encore la Bolivie
L’ancienne présidente par intérim, Jeanine Áñez, a été condamnée à 10 ans de prison pour non-respect de la Constitution et manquement à ses devoirs, pour s’être installée à la présidence sans en avoir le droit, en 2019, après le départ d’Evo Morales. Une procédure judiciaire loin d’être finie. 
par Alice Campaignolle

La sélection du Club

Billet d’édition
Covid-19, 7ème vague : l'État se rend encore « fautif »
Une septième vague de contaminations au COVID-19 frappe la France. Alors que le tribunal administratif de Paris a reconnu l'État « fautif » pour son impréparation lors de la première vague, le gouvernement ne semble pas tenir compte des remarques passées ni des alertes de la société civile.
par Mérôme Jardin
Billet de blog
Hôpital public : lettre ouverte à Monsieur le Président
A l’orée de cet été, la situation de l’hôpital public est critique. Nous sommes à la croisée des chemins. Depuis des mois l'hôpital public est sur le devant de la scène, après les 2 années de pandémie cet été s'annonce difficile. Nous adressons aux responsables politiques un point de vue de cadres et de soignants de proximité, investis dans l'hôpital, un bien commun, qu'il faut préserver, quoi qu'il en coûte.
par Fabienne dubeaux
Billet de blog
Pour un service public de santé territorial 3/3
Publié sur le site ReSPUBLICA et écrit avec Julien Vernaudon, le premier volet de cet article donnait le contexte historique, le second une analyse de la situation actuelle des professionnels de santé de premier recours et de leur évolution. Ce troisième et dernier volet propose la création d'un vaste et nouveau service public se santé territorial.
par Frédérick Stambach
Billet de blog
Innovation et Covid : demain, rebelote ?
La quiétude retrouvée dans nos pays n’est pas de bon augure. S’il y a résurgence du Covid, tout est en place pour revivre ce qui a été si cruellement vécu: l’injustice dans l’accès aux vaccins à l’échelon mondial et le formatage de la gestion de la pandémie au gré des priorités économiques des pays riches et intérêts financiers des firmes pharmaceutiques ... Par Els Torreele et Daniel de Beer
par Carta Academica