Quand Florian Philippot se trompe sur l'évolution du nombre de ses abonnés Youtube

Sur les réseaux sociaux, le nombre d'abonnés à une page ou le nombre de likes d'un message s'apparentent à un nombre de manifestants de la vie réelle. Ils ne sont représentatifs que d'eux même et en aucun cas d'une "tendance". Les hommes politiques exploitent allègrement cet écueil, le plus souvent à leur avantage. Illustration par l'exemple.

Le 30 Août 2021, l'énarque Florian Philippot publie le message suivant sur son compte Twitter :

capture-d-e-cran-2021-09-06-a-22-41-16

On suppose donc qu'en Mars 2020, au début de la crise sanitaire, sa chaîne Youtube comportait aux alentours de 250 000/15 abonnés, soit environ 16700 abonnés.

En utilisant Wayback Machine, un outil du site Internet Archive qui archive les différentes version d'Internet, on constate que les chiffres qu'il mentionne sont incorrect.

Ainsi, en Mai 2019, la chaîne de Florian Philippot comportait 16700 abonnés :

capture-d-e-cran-2021-09-06-a-22-59-01

(Source : https://web.archive.org/web/20190514222930/https://www.youtube.com/channel/UClaa_CwoQEmSo9Mb_M1f91g)

Là où le nombre d'abonnés à la chaîne du président des Patriotes a été multiplié par 15, c'est en 27 mois, et non pas en 18 mois. Fin Avril 2020, la chaîne comportait 32 000 abonnés :

capture-d-e-cran-2021-09-06-a-23-04-41

(Source : https://web.archive.org/web/20200430073357/https://www.youtube.com/channel/UClaa_CwoQEmSo9Mb_M1f91g)

Depuis Mars 2020, le nombre d'abonnés de la chaîne Youtube de Florian Philippot a donc plutôt été multiplié par un chiffre dépassant quelque peu 8, et non pas 15.

De là à faire une corrélation entre cette erreur de calcul et le besoin du président des Patriotes de se mettre une fois de plus en avant par rapport à la crise sanitaire, nous laisserons le lecteur seul juge.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.