KOSOVO-FRANCE: la Pègre invitée par Macron pour commémorer la "Grande Guerre" ?

Les réseaux sociaux s'enflamment. Le drapeau de la République fantoche du Kosovo (abbr RFK) a été officiellement arboré à la cathédrale Notre-Dame de Paris peu avant les célébrations de la fin de la Grande Guerre. Macron a officiellement invité Hashim Thaçi, président de la RFK, à assister aux commémorations. Mais qui est donc Monsieur Thaçi ?

https://www.ofpra.gouv.fr/sites/default/files/atoms/files/37_didr_kosovo_la_criminalite_dans_louest_du_kosovo_districts_de_gjakovedakovica_et_pejepec_ofpra_06102015.pdf

Le drapeau de la République fantoche du Kosovo (abbr RFK) a été officiellement arboré à la cathédrale Notre-Dame de Paris  peu avant les célébrations de la fin de la Grande Guerre, suscitant les plus virulentes réactions sur les réseaux sociaux .

Emmanuel Macron a officiellement invité Hashim Taçi, président de la RFK à assister aux commémorations.

Quelle est donc le sens de cette invitation sinon une nème provocation visant à mélanger les genres, tordre la vérité historique et semer la confusion.

De cette grande saignée qui a causé la mort de près d'un tiers de la population de Serbie est née l'idée Yougoslave, idée Ô combien honnie par les national-libéraux du PDK de Thaçi qui en font un prétexte pour que le 1er mai de lutte et revendications ouvrières ne soit plus férié, par exemple.

Mais qui est donc Monsieur Thaçi ?

Pour répondre à cette question, il suffit de lire ce qu'en dit l'OFPRA qui dans un document de 2015 explique très clairement la chose en relatant sans précaution aucune un document du BND (services de renseignement allemands) publié par Wikileaks (cf lien ci-dessous):

"Selon un rapport du renseignement allemand rédigé en 2005 et publié illégalement par le site Wikileaks, le Kosovo comptait, au début des années 2000, une vingtaine de groupes criminels organisés autour de trois«zones d’intérêt»contrôlées par d’anciens chefs de guerre de l’UÇK: la Drenica (centre du pays) avec Hashim THAÇI, Xhavit HALITI et Rexhep SELIMI, le Dukagjin (ouest) contrôlé par Ramush HARADINAJ et Ekrem LLUKA, et le Llap (nord-est, autour de Podujevë/Podujevo) contrôlé par Rrustem MUSTAFA (aliasRemi)."

 © DR © DR

 

Fichier du BND sur Wikileaks  ICI

Monsieur Macron sait pertinemment avec qui il va de nouveau disserter.

Nulle surprise.

Les Français DOIVENT aussi SAVOIR.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.