KOSOVO-trafic d'organes: l'UNMIK savait pour la "maison jaune"

Après les révélations de Carla Del Ponte sur le trafic d'organes organisé par l'Uçk, voici une révélation stupéfiante qui prouverait que, malgré les dénégations de Kouchner et de l'UNMIK, ce dernier organe de l'ONU enquêtait bien sur la "maison jaune" (située en Albanie) et avait même prélevé des preuves matérielles, déposées dans un local de Oharovac. A ce jour, ces pièces ont disparues.

https://vesti-online.com/Vesti/Srbija/719676/UNMIK-lagao-Srbiju-Sve-vreme-znali-za-Zutu-kuc-u

 

Interrogé sur la "maison jaune", Bernard Kouchner nie toujours le trafic d'organes au Kosovo © DR

 

Voici les clichés révélés et publiés sur Facebook concernant le rapport de l'UNMIK sur l'inspection de police scientifique de la "maison jaune", rapport qui, officiellement selon le courrier de l'UNMIK ci-dessous, "n'existerait pas"; il a été établi sous l'autorité de l'anthropologue Jose Pablo Baraybar alors chef du bureau des personnes disparues et de police scientifique:

Image may contain: text

Image may contain: text

No automatic alt text available.

Image may contain: text

No automatic alt text available.

No automatic alt text available.No automatic alt text available.

No automatic alt text available.

et la cerise sur le gâteau, une lettre de  Mme Annunciata Ciaravolo du bureau de l'UMNIK niant toute investigation en cours sur la maison jaune en République d'Albanie après qu'un procureur serbe ait adressé au bureau de l'UNMIK une demande d'information en 2008 :

No automatic alt text available.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.