Croatie - Knin - Les néonazis à l'honneur

La célébration de l'opération "Oluja" de 1995 a donné lieu à une série de manifestations remarquées. Celle qui a le plus choqué est le concert du chanteur Marko Perkovic dit Thompson qui a ouvert son concert en vociférant la devise ustashi "Za Dom, Spremni!"

https://www.blic.rs/vesti/svet/oluja-proslavljena-i-u-glini-tompson-vikao-ustaske-pozdrave-program-vodio-narko-diler/c25lqsn

La célébration de l'opération d'épuration ethnique par l'Etat Croate a donné lieu à une série de manifestations remarquées.
Celle qui a le plus choqué est le concert du chanteur  Marko Perkovic dit Thompson qui a ouvert son tour de chant  en vociférant la devise ustashi "Za Dom, Spremni!" ("Pour le Foyer (national), nous sommes prêts !") et en débutant son tour de chant par un chant datant de la guerre civile du début des années 90 appelant à massacrer tous les serbes qualifiés de tchetniques...ce qui a ému  la classe politique croate au point que la présidente Kitarovic s'est sentie obligée de défendre ce chanteur très populaire en précisant qu'il n'avait pas scandé la devise ustashi en entier mais prononcé que sa première partie "za Dom". 

Ce chanteur vedette de la scène croate avait l'assistance d'un non moins problématique présentateur, le dénommé Velimir Bujanec, un néonazi croate notoire qui a toutes les attentions du Ministre de la "Culture" de Croatie, M. Hasanbegovic, un laudateur du système Ustashi qui se présente comme un "anti-fasciste" selon le quotidien croate Novosti, qualificatif  que ce quotidien (cf. le lien ci-dessous) semble contester avec force d'arguments incontournables.

https://www.portalnovosti.com/hasanbegovic-ustashas-are-heroes-martyrs-and-shaheeds

Concert néo-nazi en Croatie 2018 © DR



 cliché tiré du site: https://www.portalnovosti.com

M. Perkovic (jeune), dit Thompson, le bras "bien" tendu, en bon fasciste © DR M. Perkovic (jeune), dit Thompson, le bras "bien" tendu, en bon fasciste © DR

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.