Albanie-Kosovo : plus de frontière au 1er janvier 2019 ?

L'annonce par Pristina de la suppression de la frontière avec l'Albanie au 1er janvier 2019 i met au défi les puissances influentes de l'ONU sur l'avenir du Kosovo qui à ce jour ne dispose toujours pas de siège à part entière dans le concert des nations.

https://www.blick.ch/news/ausland/die-grenzen-verschwinden-wachsen-kosovo-und-albanien-heimlich-zusammen-id8699443.html

Cette situation alarme les communautés serbes et albanaises des pays limitrophes, la Macédoine, la Grèce et le Monténégro qui voient cette annonce de modification des frontières internationales comme l'étincelle qui pourrait de nouveau embraser les Balkans.

L'Albanie et le Kosovo possèdent déjà un accord militaire autorisant le partage de ressources militaires et un accord douanier supprimant de facto les contrôles à la frontière internationale.  La suppression de la frontière Sud du Kosovo annoncée pour le 1er janvier 2019 équivaudrait à l'unification de fait des deux pays pour certains commentateurs et dirigeants politiques, le Kosovo étant pourtant tenu par la résolution 1244 de faire respecter les droits humains dans ses frontières internationales, son indépendance étant toujours contestée par une majorité de membres de l'ONU, le statut des provinces nord majoritairement peuplées de serbe étant encore incertain.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.