PMA pour personne

Je ne vais probablement pas me faire des amis avec ce billet. Et je prends même le risque d’en perdre.

 Je suis homosexual, non religieux, et je suis contre la PMA pour tous. Ou devrais-je dire, pour la PMA pour personne. Même pas pour les couples hétérosexuels.

 Je ne suis pas contre la Science et ces avancées bien au contraire. La bio-technology est merveilleuse sur bien des aspects ; permettre à des aveugles de voir, à des sourds d’entendre, offrir des membres artificiels à ceux qui en manquent. Tout cela est formidable lorsque ça permet a des gens diminués ou exclus de la société de par leurs différences ou handicapes d’avoir une vie meilleurs.

 Or, la PMA, à mes yeux, est éthiquement discutable depuis toujours mais encore plus maintenant.

 Nous sommes à une époque où la sur-population est devenue un grave problème et un élément majeur du changement climatique et de l’épuisement des ressources.

Comment peut-on défendre un procédé motivé uniquement par la vanité et l’égoisme au moment même où tous les scientifiques nous disent qu’il faut arrêter de faire tant d’enfants? Juste pour s’assurer que la lignée va perdurer après notre mort? Ce mode de pensé était justifié au Moyen Age, pas aujourd’hui.

 Il y a des centaines de milliers d’orphelins dans le monde, qui n’attendent que d’avoir une famille. Mais non, on veut un enfant de notre sang.

 Je suis desolé mes chères amies lesbiennes, vous ne me compterez pas parmis vos soutiens dans cette lute irraisonnée, qui participe, même à une échelle infime, à la chute annoncée de notre civilization.

 Couples hétéros ou homos, si vous ne pouvez procréer, ravallez votre fierté male place et adoptez.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.