Les Palestiniens de Gaza nous appellent à nous mobiliser avec eux

Les Palestiniens de Gaza appellent à des manifestations de solidarité dans le monde entier, les 5 et 8 juin prochain, dates auxquelles ils manifesteront eux-mêmes massivement pour mettre fin au blocus et à l'occupation. Organisations : "WeAreNotNumbers.org" et "Travailler pour la paix et la justice"

Nous exhortons tous les peuples libres à se joindre aux Palestiniens en organisant des manifestations de solidarité pour exiger de leurs gouvernements qu'ils fassent pression sur Israël pour qu'il cesse son oppression et son occupation du peuple palestinien", a déclaré le Comité juridique de la Commission nationale pour le retour. et les marches pour briser-le-siège. Plus précisément, le comité appelle les activistes à faire pression pour une interdiction de la fourniture d'armes à Israël et à soutenir le boycott public des produits israéliens.

"En tant que nation soumise à l'occupation, au siège et à l'apartheid, nous avons besoin de votre aide pour mettre fin à cette oppression, y compris le blocus de Gaza imposé il y a 12 ans", conclut le communiqué. "Nous avons besoin que vous criiez contre l'injustice et les doubles standards et exhortons vos gouvernements à s'acquitter de leurs devoirs moraux et légaux pour protéger les civils de Palestine."

«Les médias et les agences publient des graphiques illustrant le nombre de morts et de blessés, mais il est essentiel de se rappeler que chacun de ces chiffres représente un humain désarmé qui avait une histoire dans laquelle la plupart d'entre nous - même ceux de l'Ouest - peuvent se retrouver.

 

Des manifestations marquant deux dates historiques sont prévues le long de l'écrasante «barrière de sécurité» à Gaza les 5 et 8 juin. Le comité des Palestiniens coordonnant les manifestations de masse en cours dans la bande de Gaza appelle les défenseurs des droits de l'homme du monde entier à se mobiliser les 5 et 8 juin en signe de solidarité.

- Le 5 juin est la 51ème commémoration de l'invasion et de l'occupation de Gaza, de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Le 7 juins de la même année, Israël a pris le contrôle de la vieille ville de Jérusalem.

 

- La plus grande manifestation à Gaza (ainsi qu'en Cisjordanie) est prévue pour le 8 juin , puisque c'est un vendredi . Il marque également le 51e anniversaire de l'attaque israélienne contre l'USS Liberty*** en 1967 dans les eaux internationales au large de la bande de Gaza. Le vaisseau de renseignement affichait bien sa nationalité américaine et était seulement légèrement armé. Cet anniversaire particulier est ironique, puisque la marine israélienne vient, ces derniers jours d'attaquer et de saisir un navire palestinien appelé Liberty quand il a tenté de quitter le port de Gaza le 29 mai 2018.

 

"Nous exhortons tous les peuples libres à se joindre aux Palestiniens en organisant des manifestations de solidarité pour exiger de leurs gouvernements qu'ils fassent pression sur Israël pour qu'il cesse son oppression et son occupation du peuple palestinien", a déclaré le Comité juridique de la Commission nationale pour le retour. et les marches pour rompre le siège. Plus précisément, le comité appelle les activistes à faire pression pour une interdiction de la fourniture d'armes à Israël et à soutenir le boycott public des produits israéliens.

 

WeAreNotNumbers.org - un groupe de jeunes adultes de Gaza dont la vie a été menacée par le taux de chômage le plus élevé du monde ( 60% parmi les jeunes ), une menace constante de guerre, une interdiction de voyager et des pénuries d'électricité (en moyenne 20 heures par jour) - a travaillé pendant les trois dernières années pour documenter les histoires des «voix silencieuses» de Gaza. Depuis le 30 mars , lorsque les manifestations massives et non-violentes ont commencé à Gaza, l'équipe a produit régulièrement des témoignages et des vidéos sur les «visages humains derrière les chiffres des informations», y compris les 128 tués et 13,375 blessés par des tireurs israéliens.

Travailler pour la paix et la justice : Hebron Freedom Fund est une organisation (501c3) basée aux États-Unis qui soutient la résilience et les efforts non-violents des Palestiniens vivant dans les conditions les plus difficiles de l'occupation israélienne.

Contact :

U.S.: Pam Bailey | founder/director, We Are Not Numbers | +1 301-518-0199 | pam@wearenotnumbers.org

Gaza: Ahmed Alnaouq |+972 567676219 | ahmed@wearenotnumbers.org

 

L'ensemble de l'article est ici :

https://israelpalestinenews.org/gaza-palestinians-plan-for-mass-protests-to-end-the-blockade-and-occupation-call-for-supporters-around-the-world-to-mobilize-in-solidarity/

Traduction électronique :

https://translate.google.fr/translate?sl=en&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=https%3A%2F%2Fisraelpalestinenews.org%2Fgaza-palestinians-plan-for-mass-protests-to-end-the-blockade-and-occupation-call-for-supporters-around-the-world-to-mobilize-in-solidarity%2F&edit-text=

 

 

*** Wikipedia : L'incident de l'USS Liberty désigne une attaque effectuée par l'armée israélienne le 8 juin 1967 dans les eaux internationales au large de la péninsule du Sinaï, pendant la guerre des Six Jours, sur le navire de recherche technique (en) de l'US Navy USS Liberty qui collectait des renseignements pour le compte de la NSA. L'attaque, menée de manière combinée par des avions de chasse des forces aériennes israéliennes et des vedette-torpilleurs de la marine israélienne, tue 34 Américains (officiers de marine, marins, deux US Marines et un civil) et fait au moins 171 blessés. Le bâtiment, qui se trouve alors à environ 25,5 milles marins (47 km) au nord-ouest de la ville égyptienne d'El-Arish, est gravement endommagé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.