L'UE finance l'Israël militaire (Global Search)

L'Union Européenne finance directement les entreprises et les institutions militaires israéliennes

Par Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine

Global Research, le 14 Octobre, ici à 2015

Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine 13 Octobre ici à 2015

Texte original en anglais ici :

http://www.globalresearch.ca/eu-directly-funds-israeli-military-companies-and-institutions/5482011

 

 

europe-israel.jpg


Traduction de Stephane M

La violence des militaires israéliens, de la police et des colons contre les Palestiniens s’intensifie rapidement. Au cours de la dernière semaine, au moins 900 Palestiniens ont été blessés, dont au moins 60 par des tirs à balles réelles. Le seul samedi 10 Octobre, six Palestiniens dans la bande de Gaza ont été abattus par des soldats israéliens qui ont ouvert le feu sur une manifestation. Ces pics de violence meurtrière sont une partie de la violence systématique à laquelle Palestiniens sont soumis à sous le régime israélien d'apartheid.

Outre le maintien du siège et se livrer à des attaques militaires directes sur Gaza, la tâche primaire permanente de l'armée israélienne est de maintenir et développer l'occupation de la terre et du peuple palestiniens. Les entreprises d'armement israéliennes bénéficient énormément des financements de l'Union européenne (UE). Avec un budget total de près de 80 milliards €, Horizon 2020, le nouveau programme de recherche et d'innovation de l'UE, est l'un des plus importants programmes de recherche et d'innovation dans le monde. Israël est associé à Horizon 2020 ce qui permet aux entités (entreprises privées et institutions publiques ou mixtes) israéliennes de participer au programme. Déjà pendant le cycle de financement précédent (FP7), les entités israéliennes ont participé à plus de 1500 projets.

Le 9 Février 2015, la Direction israélienne de la R&D pour l'Espace européen de la recherche (ISERD) a publié un document annonçant que l'UE avait déjà approuvé 205 projets comprenant la participation d'Israël représentant une valeur totale de 452,3 millions € 1 dans le cycle de recherche Horizon 2020.

Les entreprises participantes comprennent Elbit, Israel Aerospace Industries, Technion, qui sont profondément impliqués dans l'occupation de la Palestine et dans l'industrie militaire israélienne. Elbit est un partenaire dans les projets Flysec de l'UE financés par l'argent du contribuable européen pour un montant global de plus de 4 millions € (exactement 4 141 375€).

Les sociétés civiles palestinienne et européenne ont fait des campagnes de protestation soutenues pour faire pression sur l'UE et empêcher que l'argent des contribuables soit utilisé pour financer l'occupation israélienne, l’apartheid et le régime colonial à travers ces cycles de financement.

 

 

Horizon 2020: entités israéliennes impliquées, sociétés militaires, et institutions liées au secteur militaire

Elbit Systems Ltd est l'un des complices les plus emblématiques des violations israéliennes du droit international et un profiteur de guerre notoire2. Juste après l'agression militaire contre Gaza en Juillet / Août 2014, les actions d’Elbit ont augmenté de 6,6%. Elbit est profondément complice des agressions militaires israéliennes contre le peuple palestinien et l'un des promoteurs les plus importants au monde de l'utilisation de drones dans la guerre et le contrôle de population, et il est directement impliqué dans la construction du mur et les colonies, y compris leur surveillance. Pour diverses raisons liées à des violations par Elbit du droit international, divers fonds de retraite et des institutions financières au sein de l'Union européenne ont déjà désinvesti de cette société 3 et le rapporteur spécial de l'ONU sur les territoires palestiniens occupés en 2012 a appelé à boycotter cette société4.

Elbit a reçu jusqu'à présent une contribution européenne de 403.750 € pour sa participation dans le projet FLYSEC qui, sur le plan technique, intègre les nouvelles technologies en matière de surveillance vidéo, le traitement intelligent de l'image à distance, la biométrie combinée avec les analyses big data, l’intelligence open-source et le crowdsourcing5. Ces technologies à double usage sont largement utilisées dans les applications militaires telles que les systèmes de sécurité et de surveillance.

ISRAEL AEROSPACE INDUSTRIES (IAI) fournit les équipements utilisés pour le Mur illégal construit par Israël, et pour les drones israéliens qui ont été utilisés dans les attaques contre les civils pendant des bombardements sur Gaza en 2008-09. Les systèmes de drones Heron d'IAI ont été utilisés dans les attaques contre des civils condamnées par Human Rights Watch comme étant une violation du Droit international6. Une filiale d’IAI fournit également des systèmes de surveillance pour le Mur7. IAI est actuellement impliqué dans les projets d’Horizon 2020 à travers lesquels la société a reçu des subventions de plus de € 2 millions8.

Technion - Israel Institute of Technology fait l’objet d’une surveillance critique croissante de la part des universitaires intéressés par son implication et sa collaboration avec l’armée israélienne et les entreprises israéliennes d’armement. L'institut mène une grande variété de recherches sur la technologie et les armes utilisées pour opprimer et attaquer les Palestiniens. Par exemple, les chercheurs du Technion ont développé des véhicules sans pilote spéciaux qui aident l'armée israélienne dans la réalisation des démolitions de maisons palestiniennes. En développant sciemment la technologie utilisée dans les démolitions de maisons, Technion est activement et directement complice des violations du droit international. L'institut fournit également des cours et des programmes spécialement conçus pour les responsables militaires israéliens et les cadres dirigeants d'entreprise d’armement, Technion a une longue histoire de collaboration étroite avec Elbit Systems, dont la collecte de subventions de recherche et la réalisation d'un centre de recherche en commun. Grâce à Horizon 2020, Technion participe à plus de 30 projets et reçoit plus de 17 millions € de l'argent des contribuables de l'UE.

 

 

En permettant aux acteurs israéliens qui commettent des actes illégaux ou en sont complices, et qui font obstacle à l'autodétermination des Palestiniens, de participer à des projets de recherche qu'elle finance et administre, y compris les projets qui développent des technologies qui peuvent être utilisées dans de futurs actes illégaux, l'UE donne une légitimité aux violations israéliennes du droit international et apporte une aide à la perpétuation de ces actes illégaux d'une manière qui amène à se demander si l'Union européenne et les Etats membres ne sont pas en train de violer leurs obligations au regard du droit international.

Le financement des entreprises militaires et de sécurité intérieure israéliennes, comme Elbit Systems, ne va pas seulement à l'encontre de la demande croissante d’un embargo militaire sur Israël, mais viole l'engagement de la Commission européenne à ne pas pratiquer le financement à double usage. Selon la Commission européenne elle-même: « En conformité avec les règles établies par le Conseil de l'Union européenne, le Parlement européen et la Commission européenne, le financement de projets dans le cadre Horizon 2020 ne peut être accordé qu’aux recherches qui serviront à des objectifs civiles et uniquement civils» . Les recherches et les technologies d’Elbit- comme par exemple la technologie de LGI - sont inévitablement susceptibles d'être utilisées par l'armée israélienne pour commettre des violations du droit international, tout comme les technologies élaborées par IAI et Technion.

 

 

EN FICHIER PDF ATTACHE au bas de ce billet LES FINANCEMENTS DE L'UE A DES ENTREPRISES OU A DES INSTITUTIONS DONT L'IMPLICATION DANS LES ACTIVITES DE L'ARMEE ISRAELIENNE EST CONFIRMEE (Les recherches sont encore en cours).

 

Nous en appelons à la société civile européenne, aux membres des parlements européens et nationaux, et aux représentants gouvernementaux afin d’agir et de faire pression sur les institutions compétentes de l'UE pour exclure Elbit Systems et toute autre entité (privée ou publique) impliquée dans le complexe militaro-industriel-scientifique de l'Etat d’Israël (y compris les filiales de ces entités) des systèmes de financement européens et de la coopération avec l’UE.

 

Remarques

1) http://www.iserd.org.il/_Uploads/dbsAttachedFiles/ISERD_STAT_H2020_09022015.pdf

2) http://www.stopthewall.org/briefing-supporting-israeli-apartheid-eu-funding-elbit-system

3) Les justifications les plus complètes ont été publiées dès 2009 par le Conseil d'éthique de la Caisse de retraite norvégienne : https://www.regjeringen.no/contentassets/160311fdf03347bca414b1fdd7aefc35/tilradning-elbit-engelsk.pdf

4) http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=43376#.VWzYUVxViko

5) http://www.cordis.europa.eu/project/rcn/194906_en.html

6) http://www.hrw.org/report/2009/06/30/precisely-wrong/gaza-civilians-killed-israeli-drone-launched-missiles

7) Phases d'exécution, voir le Ministère israélien de la Défense http://www.securityfence.mod.gov.il/Pages/ENG/execution.htm#2

8) http://cordis.europa.eu/project/rcn/193408_en.html , http://cordis.europa.eu/project/rcn/193379_en.html

9) http://horizon2020projects.com/global-collaboration/israel-boycott-petition-receives-irish-support/

 

Copyright © Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine, Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine, 2015


http://www.globalresearch.ca/eu-directly-funds-israeli-military-companies-and-institutions/5482011

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.