L'impunité d'Israël sur le territoire français


Intervention très pédagogique et claire de Christophe Oberlin (ce chirurgien remarquable va régulièrement soigner à Gaza).

L’analyse du traitement médiatique que fait Julien Salingue est moins une découverte, en tout cas pour moi. La manière dont il exonère l'ensemble des journalistes de leurs responsabilités me parait très "politiquement correcte". Parce que le traitement médiatique qu'il décrit parfaitement, implique en réalité que les journalistes qui le mettent en œuvre, soit font leur travail comme des crétins, soit le font comme des traitres. Chacun choisira.

La dernière intervention, celle de Moungi Rouaiguia, membre de l’Unité d’études politiques du mouvement Rachad*, pose clairement les faits.

وحدة الدراسات لحركة رشاد تنظم محاضرة بعنوان : "اسرائيل و الافلات من العقاب" © rachadtv

 

 

 

* Selon Wikipedia : Rachad est un mouvement politique algérien. Son but est "de contribuer à opérer un changement fondamental en Algérie" en œuvrant pour "l'instauration d'un État de droit régi par les principes démocratiques et de bonne gouvernance." Il a été fondé en 2007 par un groupe de hauts cadres algériens vivants à l'étranger. Ce groupe travaille pour déterminer les causes qui ont laissé l'Algérie moins développé économiquement et socialement malgré les grandes richesses en pétrole et d'autres minerais.

 

 

Ce billet vient compléter mon billet précédent, qui est ici pour ceux qui ne l'auraient pas lu :

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephane-m/221014/intimidations-et-menaces-par-des-soutiens-israel-que-font-nos-institutions-et-le-gouvernement-franca

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.