Sterenn1
Retraitée, "adulte handicapée" pendant des décennies, ai exercé néanmoins auparavant comme: serveuse, femme de ménage, employée commerces.....
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 oct. 2021

MES POINTS DE VUE SUR LA ET MA "MALADIE MENTALE"

Bonjour à toutes et tous. Ce blog va me permettre d'exprimer mon point de vue sur un éventail de sujets, propres à la "maladie mentale'. "Malade mentale" je le suis. Suite à mon expérience de celle-ci, je ressens le besoin de remettre en question des pratiques, un "savoir", légitimes aux yeux de beaucoup, mais qui à mes yeux nécessitent de profonds changements. Je vous remercie.

Sterenn1
Retraitée, "adulte handicapée" pendant des décennies, ai exercé néanmoins auparavant comme: serveuse, femme de ménage, employée commerces.....
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce premier article soulève le drame de la médication par anti psychotiques, et notre demande, nous patients, de sevrage médicamenteux souvent refusé ou découragé par les psychiatres. Je leur demande pourquoi.

Je l'ai rédigé cette nuit, à l'attention d'une Fédération nationale concernée, mais il n'a pas été publié, ou du moins a disparu de la publication quelques minutes plus tard. Problème technique? Je ne sais encore pour l'instant si telle est la cause. Sachant que j'ai réitéré et que de nouveau mon article a disparu. En message il m'a été dit, suite à mon questionnement, qu'ils ne l'avaient pas reçu. A suivre...

Je me permets de faire  ci dessous un copier coller de mon article, car je ne ferai pas mieux dans sa ré écriture.

Merci encore

Bonne journée

Sophie Bazin - Kerfyser

ARTICLE :

Bonsoir

Quand les psychiatres vont-ils pratiquer les sevrages médicamenteux, d'autant plus lorsque les patients le réclament?

Actuellement beaucoup de praticiens le refusent, ou découragent, pourquoi?

Si les possibilités de servages existaient, nous serions moins nombreux à arrêter notre traitement de façon soudaine, aux conséquences graves.

Sans sevrage, et un accompagnement, impossible de savoir si la personne peut sortir de sa psychose. Maintenir un traitement avec l'argument que nous sommes incurables est erroné. Davantage de patients sortent de psychose lorsque les traitements sont inexistants ou diminués puis arrêtés

Rapport bénéfice/ risque = sous traitement, il est dit que le patient évite de s'agresser, de se suicider. Le traitement sauverait la vie de la personne?

Exemple de notice d'antipsychotique = risque d'AVC, de maladie cardiovasculaire, de diabète, et pléthore d'autres effets possibles.

En quoi nous épargne- t -on? Nous mourons des effets secondaires des traitements, ceux-ci nous détruisent le cerveau, le métabolisme, et bloquent aussi toute possibilité de cheminement humain et naturel psychologique, existentiel. Les traitements annihilent en grande partie les réponses à des questions vitales, d'ordre philosophique, parce que nous ne nous en posons plus.

Une fois sous traitement, notre substance vitale est sectionnée, et nous sommes déjà morts, maintenus artificiellement dans une existence qui n'a plus de sens. Il y a une forme de déshumanisation de la personne, devenu objet.

Sevrage = renaissance, naissance. Le décourager, le refuser, est inhumain.

Merci de m'avoir lue.

Cordialement.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze