Portfolios

Guadeloupe : la vie sans eau potable le long du feeder

18 photos

L’accès à l’eau potable est un droit fondamental. Pourtant, l’eau manque en Guadeloupe. Les associations de défense des usagers réclament une refonte du système. Le système de canalisations construit dans les années 1960 n’a pas été entretenu, des conflits entre certaines collectivités locales et la Générale des eaux (Veolia), la vétusté des structures, la contamination d’une partie des ressources par le chlordécone sont autant de freins à la bonne distribution de l’eau. C’est une situation invivable pour les Guadeloupéens, victimes de « tours d’eau » et de coupures le long du feeder de Belle-Eau-Cadeau, colonne vertébrale du réseau d’eau, censé alimenter une bonne partie de l’archipel.

par Photos : Alberto Campi / We Report et Texte Alberto Campi avec Mathieu Martinière et Daphné Gastaldi / We Report
Guadeloupe : la vie sans eau potable le long du feeder

Les oubliées de l’industrie de la mer

15 photos

Non reconnues en mer, où elles sont encore rarissimes, et sur terre, où elles s’occupent pourtant majoritairement du traitement et de la vente du poisson, les femmes sont confrontées à une division des tâches qui reste très genrée dans ce secteur. Mais la nouvelle génération pourrait amener un élan d’égalité. Pêcheuse côtière, fileteuses, élève au lycée maritime, voici à Lorient leur quotidien. 

par Photos : Sadak Souici / Agence Le Pictorium. Texte : Hugo Boursier (Collectif Focus)
Les oubliées de l’industrie de la mer

Au Vigan, une Ressourcerie pour réparer le monde

14 photos

Produire un minimum de déchets, récupérer tout ce qui est récupérable, favoriser le collectif et mutualiser au maximum les ressources : depuis 2015, trois amis ont investi une ancienne usine textile du Vigan, dans le Gard, qu’ils ont transformée en ressourcerie en créant dix emplois. Première étape d’un projet qui vise à démontrer qu’une autre économie est possible, notamment pour revitaliser les territoires ruraux.

par Patrick Artinian
Au Vigan, une Ressourcerie pour réparer le monde

Les « 100 000 luttes » de l’Algérie

10 photos

Le photographe algérien Abdo Shanan a reçu vendredi 18 juin à Minorque le prix méditerranéen Albert-Camus pour un travail sur la contestation en Algérie qu’il porte depuis plus de deux ans, intitulé A Little Louder (Un peu plus fort). La force de ses photographies tient à l’absence de foule, de drapeaux, de banderoles. Au plus près des gens, Abdo Shanan saisit la détermination des manifestants.

par Abdo Shanan
Les « 100 000 luttes » de l’Algérie

1940-1945 : Dissidences et résistances à la Martinique

10 photos

L’appel du 18 juin 1940 lancé par le général de Gaulle contre le régime de Vichy et l’Allemagne nazie eut un écho sur tout le territoire. Y compris dans les outre-mer. En Martinique, de nombreux citoyens entrèrent en dissidence en tentant de rejoindre les îles anglaises de la Dominique ou de Sainte-Lucie. Ce ne fut qu’en juin 1943 que l’île entière se rallia aux Forces françaises libres. Ils sont encore quelques-uns à pouvoir témoigner de leur résistance ou dissidence. Le photographe Sylvain Demange et l’historienne Sylvie Meslien leur consacrent une exposition à Fort-de-France.

par PHOTOS : Sylvain Demange / Dalam images. TEXTE : Sylvie Meslien
1940-1945 : Dissidences et résistances à la Martinique

SMS : livreurs de chansons à domicile

16 photos

SMS pour Sing me a Song – en français : « Chante-moi une chanson ». Les cinq membres de la troupe On Off ont conçu ce spectacle autour de chansons qu’ils viennent interpréter sur demande à domicile. Si la crise sanitaire les a mis à l’arrêt lors du premier confinement, ils ont pu reprendre leurs livraisons en juin 2020. Car contrairement aux concerts et salles de spectacle, la troupe peut jouer en extérieur. C’est ce qui plaît aux villes et communes de France qui les invitent. À tel point que, depuis la création du spectacle, en 2013, ils n’ont jamais autant joué.

par Jeremy Lempin / Divergence
SMS : livreurs de chansons à domicile

Main basse sur Djibouti

14 photos

Stratégiquement situé sur la mer Rouge juste avant le canal de Suez, Djibouti se positionne de plus en plus comme un acteur majeur de la Corne de l'Afrique et de toute la péninsule d'Arabie. Ancienne colonie française devenue indépendante en 1977, ce territoire d’un peu moins de 25 000 km2 attire aujourd’hui Chinois et Qataris et, aux côtés de membres de l’armée française, des militaires américains, italiens, allemands et espagnols.

par Dominic Nahr / MAPS
Main basse sur Djibouti

La folle semaine des ouvriers de la fonderie de Saint-Claude

21 photos

En grève depuis presque deux mois pour éviter la fermeture de l’usine MBF Aluminium dans le Jura, les ouvriers ont appris le 25 mai que le tribunal de commerce de Dijon accordait un nouveau délai à un éventuel repreneur pour présenter une offre. Il faut dire qu’ils ont multiplié les actions : grève de la faim devant le ministère de l’économie à Paris, blocage des entrepôts Renault dans l’Yonne, rencontre avec le conseiller de Macron, avec la présidente de région... Comtois, rends-toi ! Nenni, ma foi !

par Raphaël Helle / Signatures
La folle semaine des ouvriers de la fonderie de Saint-Claude

Beyrouth apocalypse

15 photos

Myriam Boulos a reçu cette année le grand prix Isem, attribué par le rendez-vous photographique de Sète ImageSingulières, l’ETPA de Toulouse et Mediapart, à un travail documentaire en cours. Née au Liban en 1992, Myriam Boulos vit et travaille à Beyrouth. Depuis l’âge de 16 ans, elle photographie la ville dans une approche documentaire mais aussi de recherche personnelle. En réponse à l’urgence dans laquelle vit aujourd’hui le Liban, elle répond par une production foisonnante.

par Myriam Boulos
Beyrouth apocalypse