Les Suds, tout court #16 avec Yom

Découvrez un épisode de la websérie « Les Suds, tout court » : sous forme de mini concerts, cette nouvelle série de court-métrages musicaux permet d’offrir un éclairage particulier à l'œuvre d'un.e artiste invité.e par le festival, au cœur de sites patrimoniaux exceptionnels. Cette semaine, Yom, clarinettiste virtuose, prolifique et inspiré.

[Les Suds, tout court] YOM © sudsarles

Clarinettiste virtuose, prolifique et inspiré, YOM - compagnon de route du festival Les Suds, à Arles - n’a eu de cesse d’explorer nombre d’esthétiques musicales. Du klezmer traditionnel revisité aux musiques électroniques, en passant par le rock, l’americana, la musique classique et contemporaine, sans parler de formes totalement inclassables, cet insatiable touche à tout en quête d’absolu ne perd cependant jamais de vue sa vision de la musique, l’approche de l’âme humaine, un besoin d’universalité et de spiritualité qui le conduisent depuis quelques années à s’inspirer des musiques sacrées pour faire évoluer son langage. Une sorte de fil rouge, au long duquel on trouve son duo avec Wang Li ainsi que Le Silence de l’Exode, mais aussi ses deux créations 2017, Prière et Illuminations.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.