À l’Est, du nouveau. Un autre 1er mai est possible

Avant 1989, en Bulgarie, tout comme dans les autres pays socialistes de l’Europe de l’Est, le 1er mai était une fête. Le jour du travail n’était pas un jour de protestations, mais l’occasion pour des « manifestations festives ». Que s’est-il passé après 1989 ? Et aujourd'hui ?

Avant 1989, en Bulgarie, tout comme dans les autres pays socialistes de l’Europe de l’Est, le 1er mai était une fête. Le jour du travail n’était pas un jour de protestations, mais l’occasion pour des « manifestations festives ». Que s’est-il passé après 1989 ? Et aujourd'hui ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.