Le bienfait psychomoteur de la Gym Éveil sur les enfants en situation de handicap.

La gym éveil favorise le développement moteur et sensoriel des enfants. C’est une pratique de plus en plus répandue avec l’ouverture de nouveaux centres d’activités, de vidéos à réaliser à la maison, ou de magasins proposant du matériel spécialisé.

Différentes typologies de familles proposent à leurs enfants cette nouvelle activité. C’est le cas :

  • des parents réalisant l’Instruction en Famille (IEF), permettant d’avoir une activité sportive cadrée et pédagogique ;
  • des assistantes maternelles qui trouvent dans ces activités ludiques, un support adapté à leur métier ;
  • des familles qui désirent passer du temps de qualité avec leurs enfants ;
  • des familles ayant des enfants en situation de handicap.

La plus grande surprise concernant la gym éveil, c’est l’impact que cela a sur le comportement des enfants en situation de handicap. Ces activités demandent de l’attention et de la bienveillance de la part des parents, qui profitent de ce temps de qualité avec leurs enfants. Cette attention, combinée à l’imaginaire dans lequel sont transportés les enfants, favorise leur développement.

Du sport en famille accessible pour tous !  

Les bienfaits du sport pour le développement physique et psychologique des personnes en situation de handicap sont nombreux :

  • une plus grande confiance et estime de soi, 
  • une modification de la perception des obstacles, 
  • une meilleure connaissance de son corps.

Fort de ce constat, les associations et les professionnels de santé s’organisent depuis plusieurs années. Ils permettent aux personnes en situation de handicap d’accéder à des activités sportives adaptées, variées et stimulantes.

Mais ces activités, de plein air ou en salle, demandent un équipement lourd, très souvent onéreux, peu adaptés aux jeunes enfants. Ce matériel inclut rarement les autres membres de la famille.

C’est pour cela que la famille CRESSENT-AUJAUD c’est approprié l’utilisation d’un service de gym éveil en ligne. Ils l’ont adapté à leur fille Raphaëlle âgée tout juste de 8 ans, en situation de polyhandicap.

Une nouvelle expérimentation

Qu’est-ce qui a poussé cette famille à utiliser un service de gym éveil, dédié pour les enfants hors situation de handicap ?

Aurélie, présidente l’association Un Pas Vers l’Autonomie 53 et maman de Raphaëlle, nous indique plus longuement son choix :

 “Il y a trois éléments qui nous ont poussés à utiliser Mon P’tit Club :

  • Un équipement de qualité et COMPACT. Il ne faut pas se le cacher lorsqu’on a commencé à investir dans du matériel de psychomotricité pour notre fille notre foyer s’est très vite transformé en salle de motricité ambulante ! C’est dans ce sens que j’ai de suite été interpellée par l’offre de Mon p’tit Club. Avec l’appuie des vidéos à destination des parent et l'expertise de Thomas nous pouvons offrir un large panel d’activité à notre fille. 

 

  • Imaginaire mimétisme. Les ateliers proposés nous permettent très facilement de tisser tout un scénario autour de l’activité. Ce qui rend l’exercice plus ludique et compréhensif. D’autre part, les vidéos sont un réel appui pour moi. Après avoir mis en place l’atelier, je présente à Raphaëlle la vidéo pour appuyer mes explications. Et ça match super bien pour Raphaëlle. Elle a plaisir à regarder les autres enfants faire et cherche à les imiter. 

 

  • Dernier point et non des moindre le matériel fourni est le même que celui utilisé par les professionnelles qui entourent Raphaëlle. C’est donc naturellement que le matériel proposé par Mon P’tit Club nous a aussi intéressé.”

L’impact de la Gym Éveil sur Raphaëlle, polyhandicapée.

Il existe un bénéfice indéniable sur Raphaëlle, qui souhaite recommencer régulièrement les activités proposées. Elle gagne en autonomie et est transportée par l’imaginaire du jeu.

La maman de Raphaëlle témoigne à nouveau :

“Cela lui apporte du plaisir et encore du plaisir ! Avec la facilité de mise en place des ateliers, je peux proposer très facilement des petites sessions. La flèche et les pastilles permettent à Raphaëlle d’identifier le cheminement à suivre.

Évènement assez rare dans notre quotidien, je peux la laisser en autonomie sur les ateliers les plus simple tout en étant avec elle, mais pas sur elle.  Et je rajouterai que Raphaëlle a réellement envie d’utiliser ce matériel et je la vois très régulièrement sortir les anneaux pour refaire le jeu sauvons la princesse :

Olia son chien d’assistance se transforme en dragon à éviter, et Raphaëlle doit se protéger en sautant dans les anneaux pour ne pas tomber dans la lave. Enfin, elle doit retrouver sa princesse (sa poupée) qui se trouve dans un panier !”

L’importance des activités et des moments d’échange de qualité dans une période post-covid

Plusieurs centres de loisirs ont dû fermer ces dernières semaines lorsqu’un cas de Covid a été détecté. Cela ajoute à l'inquiétude des parents dont certains préfèrent ne pas mettre leurs enfants dans des activités extra-scolaires en cette période de rentrée scolaire

Mais les parents sont conscients que les enfants ont un besoin fondamental de se dépenser.

C’est pour cela que les activités à faire à la maison ont pris un essor fulgurant durant la période de confinement. Tapez “confinement activité à faire à la maison” sur Google et vous verrez un immense panel d’activités sportives et ludiques pour les enfants. 

Les envies des Français ont évolué avec le confinement. D’après le magazine Néon : “85,7 % des familles aimeraient pouvoir vivre plus d’activités les réunissant après le confinement”

Cela signifie deux choses :

  • les gens souhaitent passer plus de temps avec leurs proches et leurs enfants, 
  • le temps passé en famille doit être de bonne qualité. 

Le Huffington post indique que les relations parents enfants se sont détériorées durant la période de confinement. Passer du temps ensemble est important. Pour cela, il est nécessaire de poser son téléphone ce qui est de plus en plus difficile.

Le temps de qualité renforce le lien de confiance entre l’enfant et l’adulte. Il aide les enfants à être plus créatif, motivé et heureux. Le cerveau sécrète de l’ocytocine, appelé également hormone du bonheur. Les qualités de ces moments sont pléthores, et trouver un moment pour passer du temps de qualité est difficile.

C’est pourquoi certains sites proposent des activités simples à réaliser : 

  • lire une courte histoire, 
  • faire des chatouilles, 
  • réaliser un massage, 
  • chanter une chanson, 
  • partager un fou rire, 
  • etc. 

D’autres sites proposent des activités plus complètes comme de la gym éveil. C’est aux parents de choisir les activités qui correspondent le plus à leurs envies et aux envies de leurs enfants. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.