SYLLA
Politique, Communisme, Emancipation
Abonné·e de Mediapart

1298 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 avr. 2016

L'Union européenne et les migrants : une fuite en avant sécuritaire et raciste

SYLLA
Politique, Communisme, Emancipation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En signant avec le gouvernement turc l’accord sur les migrants, les dirigeants européens ont cyniquement décidé de la mort de milliers de personnes et validé l’emprise du racisme en Europe. Cette décision couvre de son infamie l’ensemble des dirigeants européens, même si la position de la chancelière allemande est plus nuancée et que le gouvernement français est à la pointe de la réaction.

Les morts à venir ne sont pas seulement les migrants dont la Méditerranée ou la mer Egée va être le cercueil en raison de routes migratoires encore plus dangereuses. Il faut y ajouter les Kurdes régulièrement assassinés par les forces de l’État turc (ou ses irréguliers), c’est le cas en ce moment des civils kurdes dans des communes en état de siège (notamment Nusaybin). La reprise des négociations d’adhésion à l’UE dans le cadre de cet accord est plus qu’un élément dérisoire d’un deal honteux. C’est la légitimation d’un régime criminel en voie de mutation fascisante qui se traduit par une répression accrue.

Ce cynisme n’est pas seulement une forme de barbarie, c'est également une forme de sénilité. Le renforcement du régime turc, qui a contribué à la prospérité de Daesh, y compris sur son territoire, signifie celui de la crise au Proche-Orient donc de la cause de départ des migrants. Le renforcement du régime turc, qui a unilatéralement mis fin au processus de paix avec le PKK, signifie une escalade vers la guerre civile en Turquie même. Même si le HDP garde une position de défense de la paix, désormais, le PKK légitime des attaques, y compris de civils, dans les villes de l’Ouest du pays. La guerre est en train de devenir régionale et les dirigeants européens en portent une lourde responsabilité.

Cet accord est la preuve définitive que l’UE ne constitue en rien une garantie en ce qui concerne les droits humains face à la détermination des dirigeants européens. Avec le drame grec, cet accord montre expose l'épuisement des perspectives des dirigeants européens. Tout comme ils n'avaient plus que des recettes économiques éculées dont l'inefficacité est établie, ils n'ont plus pour perspective politique qu'une fuite en avant raciste et sécuritaire. Leur seul recours est l'ensemble des crises qu'ils provoquent... Développer une politique conséquente pour sortir de ces crises constitue un enjeu majeur pour le rapport de force en Europe et en France.

* Emre Öngün, militant d'Ensemble !

Editorial de  Cerises n° 288, 15 avril 2016

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON