Tangi Bihan
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 juil. 2022

Guinée. Énième problème de carburant

La Guinée a connu une semaine de pénurie de carburant, un problème explosif.

Tangi Bihan
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Conakry a connu une semaine de paralysie après une grave pénurie de carburant. Devant des stations-services à sec depuis le 20 juin, les files s’allongeaient d’automobilistes et de motards excédés, qui ont parfois attendu six ou sept heures pour se faire servir, en vain. Alors les chauffeurs ont été réduits à s’approvisionner sur le marché noir, avec des bidons dont le prix passait parfois les 30 000 ou 40 000 francs guinéens le litre (3,30 à 4,40 euros).

Cette pénurie semble liée aux difficultés de fonctionnement de la nouvelle Société nationale des pétroles (Sonap) – née en décembre dernier de la fusion de la Société nationale d’importation des pétroles (Sonip) et de l’Office nationale des pétroles (Onap) – dont le rôle est notamment d’organiser les importations de pétroles.

En mars dernier, la Sonap a changé, dans des conditions inhabituelles, de fournisseur de produits pétroliers. Elle a préféré le nigérian Sahara Group au précédent fournisseur suisse Addaw Energy et à Mocoh, suisse également. Mais, empêtrée dans ses problèmes de gestion, elle est incapable de payer son nouveau fournisseur. Comme l’indique Africa Intelligence, les principaux distributeurs du pays – TotalEnergies, Vivo Energy, Star Oil et United Mining Supply (UMS) – ont alors dû organiser eux-mêmes leurs livraisons, qu’ils ont payées plus chères. Les autorités avaient alors été contraintes d’augmenter, le 1er juin dernier, le prix du carburant à la pompe de 10 000 à 12 000 francs guinéens (1,10 à 1,33 euro).

Cette augmentation du prix du carburant avait occasionné le premier mort dans une manifestation depuis la prise de pouvoir du CNRD – la junte a d’ailleurs interdit les manifestations « jusqu’aux périodes de campagnes électorales ». Avec leur brutalité coutumière, les forces de défense et de sécurité avaient collé une balle dans la tête à un jeune, Thierno Mamadou Diallo, qui se trouvait là par hasard.

La junte devra rapidement régler les problèmes de gestion de la Sonap. De plus en plus critiqué, le CNRD se rappelle certainement que c’est la hausse du prix du carburant – de 8 000 à 10 000 francs guinéens (de 0,88 à 1,10 euro) – qui avait signé le début de la fin du régime d’Alpha Condé. Les manifestations massives qui avaient suivi cette hausse, durant l’été 2018, avaient en effet préparé le terrain pour la lutte contre son troisième mandat.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes