Son blog
5 abonnés Le blog de Tanya Klein
  • 12 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Le Wall Street Journal accuse le Qatar de soutenir des terroristes

    Par
    Alors que le Qatar affirme avec véhémence qu'il ne soutient pas le terrorisme, le Wall Street Journal publie des révélations compromettantes pour le riche émirat gazier. Dans son enquête, le journal américain dévoile que le Qatar a soutenu Khalifa al-Subaiy, financier qatari proche de la Qatar Charity, qui est aussi l'un des principaux argentiers d'Al-Qaïda.
  • Des banques françaises soutiennent-elles les Frères musulmans ?

    Par
    Banque populaire, Crédit agricole, BNP, ces trois noms figurent dans le top cinq du classement des plus grandes banques françaises  Ces trois banques partagent un autre point commun, moins glorieux : celui d’être citées dans le livre de Georges Malbrunot et Christian Chesnot : Qatar Papers.
  • Frères musulmans : des liens entre le groupe scolaire al-Kindi et Al-Qaïda en Syrie ?

    Par
    Le groupe scolaire al-Kindi, situé à Décines-Charmieu dans la banlieue lyonnaise, est le plus grand lycée musulman de France. Cette curieuse institution avait déjà défrayé la chronique lors de son ouverture en 2007 puis avait fini par se faire oublier. Qatar Papers, le dernier livre de Georges Malbrunot et Christian Chesnot, a le mérite de rouvrir ce dossier brûlant.
  • Les Frères musulmans, le Qatar et l’antisémitisme

    Par
    Alors que l’antisémitisme fait la Une de tous les médias français, il est curieux de constater qu’aucun commentateur, représentant des partis politiques, ou du gouvernement ne mette en cause le rôle de l’islam politique incarné par les Frères musulmans dans cette soudaine recrudescence d’actes immoraux.
  • Leedsgate LTD, la société immobilière des Frères musulmans ?

    Par
    Maîtres dans l'art de créer des structures financières difficilement traçables en Europe, les Frères musulmans ont à nouveau sévi. Pour perdre un peu plus le chercheur qui essaye de s’y retrouver dans leur galaxie trouble, ils ont choisi un nom qui sème la confusion.