NKM, la Neutralité du Net et la commission alibi.

Donc après HADOPI, après LOPPSI récemment adopté en première lecture par l'Assemblée Nationale, NKM, ci-devant Secrétaire d'État à la prospective et au développement de l'économie numérique n'a rien trouvé de moins cohérent que de créer une commission destinée à plancher sur la Neutralité du Net que les contenus de loi cités réduisent pourtant comme peau de chagrin.
Six experts vont donc bosser alors que d'ici une quinzaine de jours "un grand débat national", dixit NKM herself, sera lancé.
Concrètement l'avis que rendra cette commission est simplement consultatif. Pour tout dire on s'en doutait un peu. En même temps vaut sans doute mieux, tant les bruits d'un web filtré sont persistants : imaginez un peu que nos experts, qui majoritairement sont favorables à une large ouverture d'internet et à un strict respect de la neutralité des réseaux aient réellement voix au chapitre. Z'auraient l'air de quoi nos gouvernants, hein, je vous l'demande ?
Reste donc selon toute vraisemblance, une initiative "politicienne" destinée à donner l'illusion que les jeux ne sont pas encore faits. L'écran de fumée, technique vieille comme la politique, a manifestement de beaux jours devant lui. La Neutralité du Net par contre...
En attendant je ne peux que vous inviter (à nouveau) tant cette question est fondamentale à relire ou à visionner quelques points de vue salutaires sur ces questions, ici , ici ou ici ou bien encore ou .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.