The_Vince
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 oct. 2020

Gérald Darma, Nain de la politique et ministre d'une police exécutante

Le sinistre de l'intérieur, comme aurait dit feu Coluche, se lâche et abandonne toute retenue. Non content de singer Sarkozy il en rajoute dans les pitreries qui le décrédibilisent et une fois le rouge de la honte parti il peut prendre la couleur Marine, ce bleu qui va aussi si bien aux forces de police. ...

The_Vince
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

...

Lui qui n'a que la bave de la sauvagerie à la commissure des babines ferait mieux de réfléchir un peu.

Pour plagier Levi-Strauss je dirais que le sauvage c'est celui qui croit en l'ensauvagement.
L’imbécillité n'ayant pas de limite le voilà qui découvre les rayons halal et casher qui semblent le gêner. Qui aura le courage de lui expliquer qu'il y a aussi des rayons végétariens, des rayons viande, légumes, fromage...!
Pour plagier Audiard le voilà maintenant qui ose porter plainte contre un blog de Mediapart pour diffamation publique envers la police nationale.
Parlons-en.

C'est la décision du Ministre de l'Intérieur de porter plainte contre un blog hébergé par Médiapart qui me donne envie de réagir ici.

L'exécuteur de Samuel Paty celui qui a lâchement assassiné, au nom d'une inculture crasse de sa religion, un enseignant qui voulait simplement éveiller les consciences, devait-il être à son tour exécuté de la sorte ?

J'aurais tellement aimé que la justice puisse être rendue, que l'on puisse l'interroger, essayer de comprendre ce qui l'a motivé, de quelles complicités il a bénéficié, qui l'a embrigadé, qui armé sa main.

Mais malheureusement tout cela ne sera pas possible car ce criminel a été plombé par les membres de la BAC qui sont intervenus.

Tout à l'émotion de ce meurtre infâme, je parle de celui de Samuel Paty, on a laissé de côté les conditions qui ont conduit à une mort assurément évitable.

Il ne semble pas qu'il y ait eu de légitime défense de la part des policiers de la BAC qui étaient de plus à une bonne distance.

Est-il possible que des policiers aguerris aient confondu un pistolet Airsoft avec un vrai, on était en plein jour, pour peu que ces pistolets aient été mis en œuvre, ce qui n'a été précisé nulle part ?

Tout comme il n'a jamais été dit qu'il avait tiré en direction des policiers, sachant qu'un pistolet de ce type est alors impossible à confondre car ne faisant pas du tout le même bruit.

Bref, de quelque façon que l'on prenne le problème qu'est-ce qui a pu obliger les policiers à mettre dix balles dans le corps de ce meurtrier ?

N'y avait-il pas moyen de le neutraliser de façon non létale ?

Qu'elles semblent mal formées ces brigades qui utilisent les LBD contre des manifestants sans danger, avec trop de mutilations à la clé, et qui criblent de balles un homme armé d'un seul couteau et de deux pistolets Airsoft (ce qui reste à avérer).

Cela pose beaucoup de questions ?

Est-il interdit de se demander s'ils ne se sont pas substitués à la justice ?

Est-il interdit de se demander s'ils n'ont pas été débordés par leurs émotions ?

A-t-on le droit aussi, débordés par nos émotions de penser que se féliciter de cette exécution, de cette façon, dans ces circonstances, c'est applaudir une barbarie ?

Apparemment non puisque tout occupé à justifier tous les débordements de certains policiers qui n'ont plus de républicains que le nom, en attendant de couvrir des exactions à venir s'il continue à tout leur pardonner notre pastille Vichy préfère porter plainte contre un blog hébergé ici après avoir dénoncé les rayons halal ou cashers.

Jusqu'à quel bas-fond entrainera-t-il sa fonction et les hommes qu'il dirige ?

Les agissements de quelques policiers d'une BAC donnent un début de réponse.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai