rock des baltringues

J’ai pris mon rock chez les baltringues
Oui chez ceux qu'l'économie dézingue
Ceux qu’en un ou deux mouvements
On r’jette parmi nos excréments

Faut dire que c'est facile de tout user
Surtout quand on peut abuser
Promettre sans jamais tenir
Suppôts d’une croissance à venir

Il y a pourtant de la colère
Chez tous ceux que l’on veut faire taire
Mais les moyens sont là pour çà
Complices du beau monde et cois

Ils licencient et trient pour le poteau
Pour que subsiste un monde huilé et « beau »
De cette économie ils tirent un beau discours
Moyens, complices de toujours

Ils n’ont plus les mains sales
Ils ne pensent pas faire mal
Mais ils affinent les comptes
Et licencient sans honte….

…Au nom d’un capital
Qui leur réserve ses balles.

Et les baltringues tombent

Sans qu'on entende le bruit des bombes

Sans qu'on entende le bruit des bombes

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.