SAN FRANSISCO

Voilà, "San Francisco s'allume" San Francisco bientôt qui fume Enfin, enfin, l'homme se révolte Voyant les riches voler sa récolte ! Il n'a plus pour défendre son pain Que sa fierté et son espoir en main Que les choses changent enfin, enfin. On a tu sa révolte à renfort de dollars Pensant qu'un bref instant il s'endormirait Mais désormais chassé, du rêve qu'il couvait Il reprend le combat et chante le grand soir... Dans son coeur opprimé on voit renaître l'espoir ENFIN, ENFIN !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.