thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

153 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 sept. 2019

Emmanuel Macron complice de crimes de guerre commis au Yémen selon l'ONU

Le dernier rapport de l'ONU sur le conflit au Yémen est sans appel : la France est complice de crime de guerre. Le Comité Contre la Famine au Yémen demande la publication des personnes responsables de ces crimes internationaux identifés et transmis à la haut-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. Thierry Paul Valette TPV

thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le dernier rapport de l'ONU sur le conflit au Yémen est sans appel : la France est complice de crime de guerre. E. Macron assume la vente d’armes françaises à l’Arabie saoudite, sachant qu’elles sont utilisées contre des civils” au Yémen. Le Comité Contre la Famine au Yémen demande la publication des personnes responsables de ces crimes internationaux identifés et transmis à la haut-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet.

Emmanuel Macron complice de crimes de guerre commis au Yémen selon l'ONU. Thierry Paul Valette TPV

Le dernier rapport de l'ONU sur le conflit au Yémen est sans appel : la France est complice de crime de guerre. E. Macron assume la vente d’armes françaises à l’Arabie saoudite, sachant qu’elles sont utilisées contre des civils” au Yémen. 

Pour les experts à l'origine du rapport publié mardi 3 septembre, personne n'a les mains propres. 

Des personnes responsables de ces crimes internationaux sont identifés et transmis à la haut-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. Seulement, cette liste reste confidentielle.

Pour rappel, cette guerre a fait des dizaines de milliers de morts dont de nombreux civils. Elle a plongé le pays dans la pire crise humanitaire au monde.

La coalition menée par l’Arabie saoudite au Yémen depuis 2015 pour soutenir les forces progouvernementales contre les rebelles houthistes est appuyée par la France via les ventes d'armes. Emmanuel Macron avait pourtant nié considérant qu'aucune arme française n'était utilisée dans le conflit Yéménite.  

Or, le 15 avril, le média d'investigation Disclose avec ARTE, rendait publique une enquête au sujet de l'utilisation des armes françaises au Yémen. Ce documentaire se basait sur une fuite d’une note “Confidentiel-Défense”. Un document qui démontre que l'exécutif est bien au courant de l’usage intensif d'armes françaises par la coalition dans le conflit au Yémen.

L'experte Hélène Legeay (vente d'armes et en droits humains ) considère que les armes sont "potentiellement utilisées pour des violations graves du droit international humanitaire" et des "crimes de guerre".

Pourtant les experts de l’ONU demandent encore aussi à la communauté internationale de s’abstenir de fournir des armes susceptibles d’être utilisées dans le conflit.

Certes la légalité des transferts d'armes par la France est réelle seulement elle demeure discutable. 

Les conditions de complicités sont maintenant remplies pour que la France soit tenue responsable de l'aide et de l'assistance qui alimente le conflit au Yémen. 

Le Comité Contre la Famine au Yémen exige que l'identité des personnes responsables de ces crimes internationaux soit publique. Elles sont identifés et la liste à été transmise à la haut-commissaire aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. Seulement, cette liste reste confidentielle.

Thierry Paul Valette

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gouvernement
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Parlement
L’Élysée à la rescousse de la députée Sira Sylla, mise en cause pour harcèlement
Un conseiller élyséen a publiquement soutenu la parlementaire LREM, dont plusieurs anciens collaborateurs ont dénoncé le management, alors que ce problème est connu depuis des années par le parti. L’élue n’a également pas respecté une quarantaine au retour d’un voyage présidentiel en Afrique du Sud.
par David Perrotin et Antton Rouget
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel
Journal — France
À l’Élysée, le conflit d’intérêts qui passe comme une lettre à la poste
En mars 2020, la présidence de la République a nommé à la tête de son service de la correspondance un ancien du groupe de conseil informatique Capgemini. Le nouveau responsable a immédiatement fait appel à son ancien employeur en tant que consultant.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin