thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

156 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 nov. 2018

thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

Gilets jaunes 17-Novembre : message à Emmanuel Macron

Petit message à Emmanuel Macron concernant samedi 17 Novembre. Aujourd'hui le pétrole a perdu 6% soit une baisse totale de 27% en 5 semaines. C'est une baisse du prix à la pompe qu'il faut et non vos mesures qui ne sont que des leurres. Les français ne sont pas des cons et ils ne vous font plus confiance. Thierry Paul Valette

thierry paul valette
Co/Fondateur pour le rassemblement des "Gilets Jaunes Citoyens" porte parole Comité Famine au Yemen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Monsieur le Président, 

Le pétrole a perdu 6% aujourd’hui. Soit une baisse totale de 27% en 5 semaines.
Et malgré ça, vous vous entêtez à ne pas entendre le message, pourtant simple, des français qui vous sont adressés. Les gens veulent que vous baissiez le prix du carburant. C’est aussi simple que çà. Ils ne veulent pas de vos primes à la conversion, de vos chèques énergie. Ce ne que sont des leurres et à juste titre ils ne vous font pas confiance. 

Message vidéo pour samedi : https://www.facebook.com/thierrypaulvalette/videos/10156767916528427/

À qui cette baisse des prix du pétrole profite-t’elle ? Aux mêmes, aux plus favorisés, aux 1% les plus fortunés ont accaparé 82% des richesses. `

Vous avez été capable de retirer l’ISF alors vous serez être capable de baisser les prix du carburant.

Votre augmentation jusqu’à 7 centimes le prix du carburant à la pompe est une prise d’otage odieuse avec pour alibi la transition énergétique. Vous croyez que les français sont cons à ce point ???

© thierrypaulvalette

Samedi 17 novembre, c’est le peuple qui s’adressera directement à vous et vos grenouilles de l’Elysée. 
Cette mobilisation, vous n’avez pas été capable de l’entrapercevoir. Elle vous dépasse. D’eux-mêmes, sans parti, sans syndicat, des millions de français ont décidé de ne plus se laisser égorger par votre fiscalité. 

Entendez-vous dans nos villes et nos campagnes, mugir ces féroces gilets jaunes ?
Ces quelques mots ne seront pas sans vous rappeler un chant patriotique révolutionnaire.

Vous avez mis à mal le quotidien des français, ceux qui se lève tôt. Ceux et celles que vous et vos prédécesseurs avez saigné par le poids des impôts, la baisse des retraites, l’augmentation des cotisations sociales. C’est cette même France qui vous permet de jouir de privilèges inacceptables et qui règlent sans cesse la note de vos frasques : transparences, assiettes, piscines, réceptions gargantuesques. Vous avez voulu même imposer un couple à la tête de l'état. La monarchie c'est terminé. Vous n'êtes pas au courant ?

À tous ceux et celles qui se mobiliseront samedi, et je serai dès votre, ne vous laissez pas effrayer par les intimidations du ministre de l’intérieur Christophe Castaner qui a demandé aux les forces de l’ordre d’intervenir si le mouvement des gilets jaunes bloquait le pays. Maintenez vos mobilisations. Ces méthodes bolcheviques sont indignent et ne doivent pas vous faire peur. Manifester est un droit fondamental et reconnu par la loi. 

Le syndicat de police d’Unité SGP, Police FO, à appelé à une grève des pv ce jour-là. J’appelle l’ensemble des policiers à faire preuve de retenue le 17 novembre, d’être de notre côté. Samedi nous nous mobiliserons dans le calme et sans casse mais avec détermination tant que Emmanuel Macron n’aura pas baissé les prix à la pompe. 

N’offrons pas une chance au gouvernement de transformer nos gilets jaunes en gilets rouges.

Thierry Paul Valette

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement