Après Nuit Jaune, le Printemps Jaune

Le mouvement des "gilets Jaunes" éprouve quelques difficultés à rassembler. Il doit faire face aux violences du samedi qui entachent les fins de journée. Des lassitudes commencent à apparaitre. Afin de donner un second souffle et dans la continuité de nuit jaune, le printemps Jaune espère regonfler les mobilisations et s'échapper de la logique des confrontations. Thierry Paul Valette

Après Nuit Jaune, le Printemps Jaune !

Mobilisation après mobilisation, les même shèmas se répètent. Les échauffourées sont devenus un triste rituel. La fronde contre la politique fiscale et économique du président Emmanuel Macron n'en est pas pour autant terminée. Bien que des milliers de français participent au "Grand Débat", ils demeurent nombreux à soutenir le mouvement des "Gilets Jaunes".  En revanche, une majorité ne comprend plus la pertinence de maintenir les rassemblements : https://www.bfmtv.com/societe/selon-un-sondage-52percent-des-francais-estiment-que-les-gilets-jaunes-doivent-cesser-leur-mouvement-1634511.html

Nuit Jaune , Printemps Jaune, Thierry Paul Valette , Gilets jaune Citoyen Nuit Jaune , Printemps Jaune, Thierry Paul Valette , Gilets jaune Citoyen

Il est nécessaire d'apporter un second souffle au mouvement et de s'échapper de la logique des traditionnels rassemblements du samedi. Pour cette raison, le "Printemps Jaune" s'inscrit dans la continuité de Nuit Jaune avec de plus larges ambitions.

L'idée du "Printemps Jaune" est de débattre, d'échanger et de proposer de nouvelles solutions. Ce concept doit permettre faire évoluer le mouvement.

Lancement du Printemps Jaune © Thierry Paul Valette , gilets jaunes citoyens

L'arrivée des beaux jours est l'occasion idéale pour mettre en place cette nouvelle forme de mobilisation.  avec de la musique, des piques-niques et de la bonne humeur. La France doit être un rond-point à ciel ouvert, le think thank de tous les citoyens et gilets jaunes. Les choses doivent être prises en main, l'indignation transformée en changement. Reprendre du terrain de manière pacifiste et positive c'est permettre à tous de se retrouver. Il s'agit d'un signal fort et non une reculade. Les revendications se dispercent de plus en plus et doivent être recentrées. 

https://www.facebook.com/thierrypaulvalette/videos/10156990124453427/

Aussi, le "Printemps Jaune" c'est reprendre les ronds-points, les places des villes, des villages, dans toutes les régions ! Au-delà des revendications sociales et fiscales , les gilets jaunes doivent avoir vocation à changer les idées et les comportements. Retrouver la tolérance  et nos fondamentaux est la clef. Le lien social mis à mal depuis des années doit se réparer. L'organisation de concerts, de piques-niques etc...y contribuera. 

 

THIERRY PAUL VALETTE

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.